AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 breakfast club family. (r/armie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Susie Cheng
be yourself no matter what they say.
avatar

Messages : 333
Date d'inscription : 07/06/2015
Multinicks : .
Id Card : sowon. maknae, avatar.
Pseudo : l'oisillon bleu.
Age : twenty-three yo.
Job/studies : fifth year - history of arts studies.
Acitivities : tennis, member of radio campus.
House : sigma psi zeta (responsible for organisation) - phébé room w/ ...
Status : hiding his wedding ring, a silence on a truth.

WINGS OF A DREAM.
Money: $$$$$.
Contacts:
Disponibilité : open - fr.

MessageSujet: breakfast club family. (r/armie)   Ven 14 Aoû - 22:24



family, friends the ways of truth are abstract

L’amphithéâtre commence à se vider, laissant en son cœur uniquement quelques élèves qui bavardent entre eux. Tu secoues la tête en observant tes élèves, ces deniers étaient peu nombreux surtout en cette période mais tu étais toujours partant pour les aider et dispenser quelques cours supplémentaires avant le début de la rentrée. Cette période était sans le moindre doute l'une des plus mouvementés, tu le savais mieux que personne pour être passé par là quelques années auparavant. Rien que d'y penser, tu soupires sans pourvoir réprimer l'esquisse d'un sourire amusé. Tes affaires rangés dans ton sac, un exemplaire d'un ouvrage de Dickens sous le bras et une liasse de copies, tu quittes la salle de cours en direction du bâtiment voisin  en vue d'atteindre la salle des professeurs. L'étage du personnel était l'un des moins fréquentés par la jeunesse, un endroit fort calme et pour la plupart d'entre eux pris au sérieux. Comme tu avais pu t'en douté la cour du campus était presque désert hormis quelques jeunes premières années qui commençaient à prendre leurs marques en compagnie de leurs familles. Une fois à l'intérieur du grand hall, tu montes les escaliers avant de pousser la porte de la salle des enseignants. Silencieuse, elle s'anime par l'odeur de vieux livres et de caféine qui embaume la pièce. Une senteur coutumière qui n'est certes pas pour te déplaire. Tu déposes tes affaires lorsque ton cellulaire se met à vibrer dans la poche intérieur de ta veste, le cadran affichant une photo de l'un de tes paternels. Ton père c'était arrangé pour passer un peu de temps avec sa petite fille et pour l'occasion il n'avait rien trouvé de mieux que de l’emmener passer la journée dans un parc d'attraction en dehors de la ville le temps d'un week end. La gâter était une activité que chaque Czerny s'employait à dispenser avec honneur et rien de penser aux années qui arrivent tu craignais le pire. La photo et le message écrit qu'il t'envoie laisse un sourire tout paterne et protecteur s’inscrire sur ton visage. Être entouré était une chose important pour ta fille d'autant plus depuis la disparition de sa mère il y a presque une année. Une date qui ravive les souvenirs et les sentiments étouffés dans le silence. Un flot de vestiges dans lesquels tu te perds facilement comme bercé par des images qui témoignent le besoin de penser encore davantage. La porte se referme en un bruit sourd, te tirant de tes pensées. « Tu fais fort là, Armie. ». Dis-tu en riant, éloignant  nouveau les élans du passé tout en servant deux tasses de cafés. Il était rare de voir ton ami d'enfance si matinal surtout en cette période de vacances.

_________________
— " like waking up from a fantasy in all that's left is you and me we're invincible in a violet sea dare to move, dare to believe. where do we go from here how do we find our wings, our dreams. "


Dernière édition par Bram Czerny le Sam 15 Aoû - 21:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remy Loewry
= she was born free, let her run wild.
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 06/08/2015
Multinicks : lyle park
Id Card : dua lipa ; avatar © outlines
Pseudo : MAKNAE ○ minh.
Age : twenty-two.
Job/studies : MA (arts and theater) - 3.7 gpa
Acitivities : co-captain of the cheerleading team.
House : ...
Status : single.

WINGS OF A DREAM.
Money: Who cares.
Contacts:
Disponibilité : -

MessageSujet: Re: breakfast club family. (r/armie)   Sam 15 Aoû - 15:37

Armie n'était pas du matin, il n'avait jamais été du matin. Et ces étudiants de première heure en souffrent, il n'en avait absolument rien à faire. En fait, si les universitaires qui prenaient part à ses cours ne l'appréciaient pas, ce n'est qu'il était particulièrement agressif ou quoique ce soit, au contraire, il manquait tout simplement de sentiments humains. Lorsqu'il donnait son cours, il était passionné mais dés qu'il était question de la relation professeur/étudiant, on pouvait l'oublier. Il répondait aux interrogations en rapport avec la philosophie mais sans plus, lorsqu'on s'aventurer dans la partie plus personnelle de sa vie, il ne daigne même pas à vous regarder. En quelques termes, c'est un être des plus antipathiques. Ce n'est pas d'ailleurs pas que l'avis des jeunes de l'université, même les membres du personnel de Saint Acius ne l'apprécient pas réellement. Il n'est pas du genre à se montrer souriant ni à entamer des conversations ou à les poursuivre si elles ne sont pas professionnelles. Ce qui est incroyable pour tout le monde c'est qu'il semblait qu'il n'y avait qu'un nombre limité de personnes qui parvenaient à communiquer avec lui, parmi ceux-ci, il y avait Bram et Jules. C'est alors sans grand étonnement que lorsqu'il ouvrit la porte de la salle des professeurs qu'il aperçut la silhouette de son ami d'enfance. Il était rassuré de savoir que c'était lui, une autre personne et il aurait fait demi-tour. Le bruit de la porte l'avait apparemment sorti de ses moments de rêvasserie, ce qui n'étonnait pas vraiment Armie. « Tu fais fort là, Armie. » Il ne répondit que par un grognement non-amusé mais qui n'était pas du tout méchant. Bram était habitué à cette attitude, il savait surtout que si Armie était ainsi, c'est qu'il considérait déjà l'autre personne comme un proche. « Comment tu peux être de bonne humeur le matin? je te comprendrai jamais » lâcha Armie, grincheux comme à son habitude. Il prit ensuite la tasse que Bram lui avait servi, avec toutefois beaucoup d’appréhension. Après avoir bu une gorgée, il ne put s'empêcher de grimacer. « Argh, St Acius se tape des millions mais pas fichu d'avoir un bon café » lâcha-t-il, ennuyé par ce café que tous les professeurs devaient faire l'effort de boire. La réflexion arracha un sourire amusé à Bram, chose qui rassura Armie qui savait que Bram ne prendrait jamais mal une de ses réflexions un peu trop franches. Lorsque Armie disait voir le Czerny comme un frère, il ne mentait pas. Après tout, ils avaient un parent commun bien que cela était encore secret de Bram. « Comment va ta fille? elle ne s'ennuie pas trop avec ton père ? » demanda Armie, faisant semblant d'être désintéressé alors que sa question n'était que pleine de sincérité.

_________________

If you try to tame her she will fly away, because pretty little spirits like her, never like to be caged.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Susie Cheng
be yourself no matter what they say.
avatar

Messages : 333
Date d'inscription : 07/06/2015
Multinicks : .
Id Card : sowon. maknae, avatar.
Pseudo : l'oisillon bleu.
Age : twenty-three yo.
Job/studies : fifth year - history of arts studies.
Acitivities : tennis, member of radio campus.
House : sigma psi zeta (responsible for organisation) - phébé room w/ ...
Status : hiding his wedding ring, a silence on a truth.

WINGS OF A DREAM.
Money: $$$$$.
Contacts:
Disponibilité : open - fr.

MessageSujet: Re: breakfast club family. (r/armie)   Sam 15 Aoû - 21:07

Un grognement bougon pour première réponse de bon matin, on pouvait en déduire que son humeur était quelque peu ouverte à la discussion. Contrairement à beaucoup de professeur à St Acius on aurait pu croire que le milieu étudiant n'était pas fait pour ce quadragénaire père de deux enfants. Et pourtant, c'était l'un des meilleurs enseignants dans son domaine. Il était brillant dans son objectif d'études et si pas mal de ses élèves évitaient de suivre ses cours, l'autre moitié en revanche détenaient les meilleurs notes et appréciations possible. Il suffisait d'observer les résultats des derniers examens pour s'en rendre compte et avoir la preuve de ces dires véridiques. Son comportement ce jour là n'avait rien de surprenant au contraire c'était une habitude avec laquelle il était inutile de se formaliser. Cela te faisait rire intérieurement plus qu'autre chose. « Comment tu peux être de bonne humeur le matin? je te comprendrai jamais ». Une remarque comme une autre à laquelle il n'y avait pas d'explication. La disparition de Beth avait quelque peu changé ton existence mais tu ne pouvais te laisser bercer tendrement par les méandres du tourment et de la culpabilité. Elle ne l'aurait pas voulu ni pour toi et encore moins pour le petit ange qui te rappelait sans contexte sourire par la couleur de ses yeux ou de son rire joyeux. Ton boulot te permettait également de t'éloigner des pensées moroses et mélancoliques appartenant au passé mais qui revenait sans cesse à l'instant présent. Tu secoues la tête alors qu'il saisit la tasse de café que tu lui tends, portant la tienne à tes lèvres sans plus te formaliser du goût bien trop amer. Tu avais plus l'impression de boire de la marc de café qu'autre chose, c'est certain on était bien loin de la boisson chaude et délicieuse du starbucks. « Argh, St Acius se tape des millions mais pas fichu d'avoir un bon café ». Une réplique qui t'arrache un rire amusé et que tu ne peux que cautionné pour en être témoin. « Que veux-tu ? Au moins, ce café à le don de t'arracher les premières paroles de la journée. ». Après tout, on était désormais bien loin des grognements dépourvus de sens, Armie venait de débiter deux phrases en l'espace de peu de minutes. Tu délaisses ta tasse sur le rebord de la table avant d'aller t’assoie sur l'un des fauteuils en velours de la pièce. Si l'université laissée les boissons à désirer en revanche c'était loin d'être le cas avec l'art décoratif de chaque pièce. « Comment va ta fille? elle ne s'ennuie pas trop avec ton père ? ». Une question feinte mais qui traduisait sa curiosité. Treize années de différence pouvait expliquer ce coté soucieux, presque fraternel venant du Dunne, néanmoins tu savais qu'il y prêtait toujours une oreille attentive. « Regarde donc plutôt la photo, elle apporte la réponse. ». Lui dis-tu tout en lui lançant ton téléphone bloqué sur l'image que venait de t'envoyer ton père. Dans dix dans elle serait adolescente et tu imaginais déjà ce que cela pourrait donner si tous tes proches la gâtés comme ça. Le pire. « Freya était sur le campus il y a peu, j'ai vu son nom sur l'une des listes du cursus littéraire ... ». De ses deux enfants, tu savais que la plus encline à laisser la porte ouverte au dialogue serait sans doute la cadette d'Armie quand bien même elle émettait des hésitations. Une situation quelque peu tendu pour ce père de famille qui n'avait pas réellement eu de contact avec ses enfants.

_________________
— " like waking up from a fantasy in all that's left is you and me we're invincible in a violet sea dare to move, dare to believe. where do we go from here how do we find our wings, our dreams. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: breakfast club family. (r/armie)   

Revenir en haut Aller en bas
 
breakfast club family. (r/armie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Club de medecine
» Club de Shogi
» Achats groupés club?
» Parties / Campagnes / jeux / Activités au Club :
» Demande de création d'un club

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paths of glory :: I - ALL THE LITTLE THINGS. :: RP/SUJETS-