AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 as we are now / roza.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lyle Park
stars are blind tonight
avatar

Messages : 454
Date d'inscription : 07/06/2015
Id Card : im jaebum © milles rêves.
Pseudo : maknae, minh.
Age : twenty-three.
Job/studies : intl relations (ms; global affairs) ; 4.0 gpa student
Acitivities : baseball team
House : ΑΦΑ (treasurer)
Status : keeping his wedding ring around his neck.

WINGS OF A DREAM.
Money: $$$$$$
Contacts:
Disponibilité :

MessageSujet: as we are now / roza.   Ven 14 Aoû - 21:47


i'm a flame you're a fire
i'm the dark in need of light.

Un souvenir qui ne cessait de revenir encore et encore de revenir mais en petits fragments, Holden tentait tant bien que mal de se souvenir du si oui ou non il y avait entraînement aujourd'hui. Eh oui, pour de telles choses frivoles, il était souvent longtemps sceptique et perturbé. C'était étrange comme des événements sérieux ne le préoccupaient pas réellement mais que des détails pouvaient le déstabiliser au plus haut point. La rentrée venait seulement de se faire mais pour ceux qui étaient dans l'équipe depuis longtemps, les entraînements avaient repris bien avant. Aujourd'hui était toutefois différent, Holden se souvenait que le coach avait mentionner quelque chose sur la session du matin mais Holden ne parvenait pas à mettre la main sur le quoi du comment. De plus, tous les autres membres de l'équipe avaient apparemment fait un pacte ou un genre d'accord pour ne pas répondre à ses messages aujourd'hui. Il était un vrai paresseux mais il avait beaucoup trop peur de son capitaine pour hésiter. Du coup, il enfila rapidement son jersey de baseball, prit sa casquette et son sac pour finalement quitter la résidence en direction du terrain de sports, là où avaient lieux les entraînements. Lorsqu'il y arriva, c'est avec une grande déception qu'il découvrit que l'heure d'aujourd'hui était effectivement annulée. Levant sa casquette, il relut une deuxième fois le papier qui était collé sur la porte du vestiaire. Il cala une bonne dizaine de minutes puis se décida enfin à repartir, aillant surement l'air ridicule d'être le seul à se promener en uniforme sur le campus. Faisant le tour du terrain de baseball, celui-ci se trouvait juste à côté de celui principal de l'équipe de tennis du campus. Trois quatre personnes s'y entraînaient mais c'est une demoiselle assise sur les gradins du terrain qui attira l'attention de Holden. Le jeune homme ne put s'empêcher de sourire, un sourire de compétition pour cette passionnée du tennis qui ne pouvait pratiquer son sport de prédilection à cause d'un malheureux accident. Il fit lentement le tour et arriva silencieusement derrière la jeune femme qui était clairement perdue dans ses pensées. « BOUH » lâcha-t-il en agrippant les deux épaules de Roza. L'effet voulu se produisit, elle sursauta violemment ce qui fit rire Holden à pleine voix. Elle se retourna et le frappa sans hésiter tandis qu'il s'installait à ses côtés. « Qu'est-ce que tu viens faire ici? tu n'es pas censée te reposer ou quoi? » demanda-t-il, sceptique de voir la demoiselle dans les parages.

_________________

“what a shame we all remain such fragile broken things, a beauty half betrayed. still there are darkened places deep in my heart, there's a tiny spark. oh glory, cme and find me.. ”  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pathsofglory.bbfr.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: as we are now / roza.   Sam 15 Aoû - 12:32

Le sifflet de l’entraîneur de la deuxième équipe retentit une énième fois, preuve qu'il venait de relever une faute. Tu l'avais également relevé mais cette fois avec une toute autre approche : une vision imprenable depuis les gradins. Ces derniers étaient désert, hormis le banc de touche où patientait les nouvelles recrues qui attendait avec anxiété et excitation à la fois, leur tour afin de démontrer leur savoir faire et leur preuve. Il y a quelques années en arrière tu étais à leur place, a être jugé sous les yeux d'examinateurs mais surtout de celui qui était devenu ton entraîneur par la suite. Quinn était sans doute l'un des meilleurs prenant ses objectifs très au sérieux certes mais d'autant plus lorsqu'il s'agissait du bien être de ses jeunes ouailles. Ancien ami d'enfance de ta mère, on pouvait dire qu'il veillait au grain le déroulement de ta convalescence. Il ne voulait aucunement te voir sur le terrain avant ton prochain rendez-vous chez le médecin. Une situation qui compliquait pas mal de choses et qui te poussait à être différente de celle que tu étais au quotidien. Ton petit frère devant se rendre à l'université, tu en avais profité pour lui demander de t'y déposer également. Neal avait une idée sur ta soudaine envie de l'accompagner sur le campus mais il n'en avait rien dit, ce que tu appréciais grandement. Rester bloquer durant toutes les vacances ainsi que d'être surveillée a tout va avait été un vrai enfer. Le bruit tonitruant du sifflet retentit une second fois mais tu restes toujours aussi pensive, le regard perdu sur l'étendue du terrain de tennis. Certains officier en duo mais tu avais choisi un chemin individuel. Sentir la raquette de tennis dans ta main te manquer et tout comme l'adrénaline d'un match. Tu soupires en passant une main dans tes cheveux désormais légèrement plus court qu'à l'accoutumé. Un événement que tu passes de tout commentaire bien évidement, tu avais bien autre chose à l'esprit. Sans crier garde, tu sens deux mains se posaient fermement sur tes épaules. Dès lors, tu sursautes de manière presque effrayé, une réaction capable de vous redonner un coup de fouet avant de repartir sur les rails. « BOUH ». Un rire coutumier s'élève, un rire que tu aurais reconnu sans le moindre doute. Holden rigolait à gauche déployée tandis que tu mimais son sourire spontané d'une moue moqueuse. Tu le toises d'une œillade mauvaise avant de lui donner une légère frappe dans le bras pour son geste. Guère concernait, il s'assoit à tes cotés sans réellement prêter attention ton humeur toujours un rire accroché à ses lèvres. « Moque toi, tu verras lorsque je te tomberai dessus. ». Dis-tu tout en piquant sa casquette que tu poses sur ta tête. Personnage rancunier tu l'étais, un degré qui varié selon l'affection que tu portais au gens mais cela pouvais s'avérer être à double tranchant dans le mauvais comme dans le bon sens du terme.  « Qu'est-ce que tu viens faire ici? tu n'es pas censée te reposer ou quoi? ». Sa question n'avait rien strictement rien d'anodin. Le jeune homme te connaissait assez pour savoir que venir aux abords des terrains de sports de la faculté ne t'apporterait rien de bon mentalement du moins. Cela allait te miner le moral plus qu'autre chose. Peut être bien, mais tu en avais marre de rester cloîtrer à la maison – bien que tu aimes ta famille – et subir une routine qui durait depuis des mois. « J'attends Neal, il avait deux trois trucs à faire dans le coin. Quand à me reposer, je crois qu'on me l'impose assez ... ». Ta réplique s'accompagne d'un maigre sourire ironique. Tu prends note alors de sa tenue d’entraînement et de sa présence de ce coté là du terrain. « Et toi tu avais entraînement ou bien tes copains ce sont encore tapés dessus ? ». L'interroges-tu tout en fronçant les sourcils tout en riant légèrement. Les coéquipiers de ton meilleur ami avait souvent tendance à se prendre la tête pour un oui ou pour un non.
Revenir en haut Aller en bas
Lyle Park
stars are blind tonight
avatar

Messages : 454
Date d'inscription : 07/06/2015
Id Card : im jaebum © milles rêves.
Pseudo : maknae, minh.
Age : twenty-three.
Job/studies : intl relations (ms; global affairs) ; 4.0 gpa student
Acitivities : baseball team
House : ΑΦΑ (treasurer)
Status : keeping his wedding ring around his neck.

WINGS OF A DREAM.
Money: $$$$$$
Contacts:
Disponibilité :

MessageSujet: Re: as we are now / roza.   Sam 15 Aoû - 14:15

Ca lui faisait réellement du mal de voir Roza ainsi, il savait très bien ce que c'était l'amour du sport et ce que ça pouvait provoquer. A l'époque, tout le monde était contre le fait qu'il rejoigne l'équipe de baseball car en plus de ses études et de sa position au sein de sa fraternité, une activité aussi importante qu'un sport pouvait très bien entraver la réussite des deux autres parts de sa vie. Déterminé, il avait réussi à prouver à tout le monde qu'il était capable de gérer tout ça. Cependant, ce serait mentir de dire qu'il n'avait pas rencontré énormément de difficultés. Mais voilà, au moins, il pouvait pratiquer le sport qu'il aimait. Pour Roza, le tennis était sa passion, ses études, tout tournait autour de ce monde et à présent, elle n'en faisait temporairement plus partie. Une situation qui désolait beaucoup Holden, frustré de ne pouvoir rien y faire. La remarque de la brunette fit sourire Holden, habitué à ce genre de propos venant de la jeune femme qu'il taquinait h24. Rares étaient les moments où il ne souriait pas en la présence de Roza, il était toujours simple de lui parler et l'atmosphère était légère sans qu'elle y fasse quoique ce soit. Toutefois, il eut un moment où elle était devenue bien lourde lorsqu'il y a longtemps, son meilleur ami lui avait annoncé que lui et Roza étaient en couple. Il la regardait, là, avec un sourire mais il ne pouvait oublier les tourments qu'elle lui avait causé malgré elle. Comment faire face au fait qu'on était amoureux de la copine de son frère de coeur? On ne peut pas, surtout quand on est une personne aussi droite que Holden.  « J'attends Neal, il avait deux trois trucs à faire dans le coin. Quand à me reposer, je crois qu'on me l'impose assez ... » Neal était le petit frère de Roza, ils étaient proches comme Holden et Maddi. Ah, Maddi, quelle affaire. Il repensa aussitôt à l'incident qui s'était récemment passé entre eux, lorsque sur un coup de colère, Holden était venu frapper le sois disant petit-ami de Maddi. Contrairement à ce que les gens pouvaient penser, ce n'était pas sans raison. Holden était loin d'être du genre violent, il était même du genre à éviter toute sorte de conflit physique car il sait très bien que très franchement, il ne fait pas le poids. Seulement, cette fois-ci, il était question de sa jumelle et de ce crétin qui se jouait d'elle. Pour lui, tout ce qu'il avait trouvé logique à faire était de foutre son poing dans sa face. D'ailleurs, sa main lui faisait encore étrangement mal. « Et toi tu avais entraînement ou bien tes copains ce sont encore tapés dessus ? » Ah, la question qui tue. Il ne put s'empêcher de lâcher un léger rire embarrassé tellement ce qu'affirmait Roza était véridique. Les membres de l'équipe de baseball étaient soudés mais il leur arrivait très fréquemment de se prendre la tête pour un rien. La dernière fois, deux s'étaient disputés parce que l'un avait lancé la balle un peu trop fort, mettant alors en question l'âge mental réel des deux joueurs. « Je te jure, un jour on va se battre en plein match, je ne serai même pas quoi faire à part filmer pour la mettre sur Youtube » répondit-il, un brin désespéré. Il regarda ensuite, pensif, son sac de sport. « Non mais tu me connais, j'ai encore oublié que l'entraînement était annulé aujourd'hui » Eh oui, ce n'était guère la première fois que sa mémoire lui jouait des tours. Alors qu'il s'apprêtait à continuer son speech, il ne put s'empêcher de remarquer deux filles quatre gradins plus bas, qui regardaient en leur direction en faisant clairement des messes basses. Oui, il avait entendu énormément de rumeurs sur Roza et lui, il ne savait pas si elle en avait eu écho aussi mais beaucoup trouvaient ça étrange qu'il reste autant avec l'ex de son meilleur ami, sachant qu'ils s'étaient séparés sur de mauvais termes. Sincèrement, Holden trouvait ça paradoxal aussi. Il leur fit sans hésiter un signe de la main, les saluant avec ironie et grand sourire forcé. Aussitôt, elles se retournèrent. « Je ne comprendrai jamais la gent féminine, si elles veulent tant que ça me parler, qu'elles viennent! » s'exclama-t-il avec ironie et humour, tentant de détendre l'atmosphère.

_________________

“what a shame we all remain such fragile broken things, a beauty half betrayed. still there are darkened places deep in my heart, there's a tiny spark. oh glory, cme and find me.. ”  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pathsofglory.bbfr.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: as we are now / roza.   Sam 15 Aoû - 21:19

L’honnêteté était un attrait très important dans chacune de tes amitiés, tu mettais toujours un point d'honneur à l'être. Bien évidement toute vérité n'est pas toujours bonne à dire mais sans cela rien ne pouvait marcher selon toi. Elle avait d'autant plus de valeur au sein de l'amitié qui vous liez toi et Holden. Elle c'était imposée aussi simplement au même titre que la confiance. Le jeune homme était au courant de ton état de santé et savait combien cela était difficile de renoncer a ce qui était pour toi comme une seconde nature. Il passait énormément de temps en ta compagnie et d'autant plus ces dernières vacances. Voguant sur des eaux troubles où l'équilibre – tu le savais – était instable et précaire. Son amitié avec Leo et la votre ne devait pas être une situation évidente pour lui et jusqu'à maintenant vous évitiez le sujet. Tu ne lui en voulais pas d'être toujours en si bon terme avec son meilleur ami, cette histoire avec Leo ne le concernait pas et le prendre à témoin tu ne l'envisageais pas le moins du monde. Tu le considères d'une œillade furtive alors que tu expliques la raison de ta présence ici, son regard était on ne peut plus peiné pour ta personne. Machinalement, tu poses la main sur son bras comme pour lui assurer que tout allait bien. Faire bonne figure était un masque que tu portais au quotidien depuis ton accident, tu n'allais pas commencer à changer aujourd'hui. « Je te jure, un jour on va se battre en plein match, je ne serai même pas quoi faire à part filmer pour la mettre sur Youtube ». Un rire franc s’échappe de ta bouche alors que tu secoues la tête. Tu imaginais déjà la scène filmée et Holden était bien capable de la mettre en ligne. En grandissant dans une famille nombreuse, tu connaissais les prises de becs, les crises surgissant à l'adolescence ou encore les coups bas joués pour taquiner tes frères et sœurs. Pour autant, en tant que féministe dans l'âme tu avais bien du mal à supporter l'arrogance simplistes de la gent masculine sur un terrain de sport. Démontrer qui aurait le meilleur lancé, affirmé sa force et son influence, jouer de leur corps pour se persuader d'une supériorité qui ne serait qu'éphémère juste le temps de leurs études supérieures. « Fait donc ça, au moins ça confirmera leur maturité gonflée de ridicule, la plupart de l'équipe on tout dans le caleçon et rien dans la tête. ». Les deux terrains étant voisins, les échos des couloirs des vestiaires étaient suffisant pour entendre les membres de l'équipe de football américain s'étendre sur leurs compétences. Un brin impétueux et vaniteux, ils n'en menaient pas large lorsqu'il s'agissait de faire face à revanche de leurs conquêtes. « Non mais tu me connais, j'ai encore oublié que l'entraînement était annulé aujourd'hui ». Affirme-t-il tout en considérant son sac de sport d'un air songeur. Tu esquisses un sourire amusé avant de le pousser légèrement. « Tête en l'air, hm. Et tu as encore changé de couleur de cheveux ? Ca va être quoi cette année rose fluo ? ». Depuis que tu le connaissais, Holden était passé par une multitude de coloration capillaire et aujourd'hui le bleu électrique était un nouveau genre. Voyant qu'il restait muet face à ta réplique, tu prends note que son attention se porte sur deux filles qui ne cessent de vous lancer des regards en catimini. Des messes basses animant encore les rumeurs de couloirs, tu ne comprendrais jamais ceux qui portaient un intérêt à bavarder sous couvert de la vie d'autrui. Tu savais de quoi ces dernières retournaient. Sans le moindre doute de ton amitié avec Holden, des circonstances de ton accidents ou encore du fait que le jeune homme passait un peu trop de temps en compagnie de l'ex de son frère de fraternité. Toi et Holden aviez toujours passés du temps ensemble, pourquoi cela changerait ? Holden leur adresse un grand geste de la main, un sourire narquois ce qui suffit à leur faire détourner le regard. « Je ne comprendrai jamais la gent féminine, si elles veulent tant que ça me parler, qu'elles viennent! ». Le jeune homme attirait bien des regards féminins et tu n'avais jamais réellement pourquoi il ne se lançait pas dans une histoire de cœur ? Mais après ta rupture avec Leo tu comprenais en partie ses décisions. « C'est peut être à cause de Shawn et moi, après tout tu traînes peut être trop souvent avec nous ? En fait, tu les intimides ... ». Réponds-tu en souriant avant de jeter un coup d’œil à l'attelle de ta jambe gauche. L’entraîneur des première année est connu pour ne pas être tendre et l’essoufflement vaincu des futures recrues s'en fait ressentir. Une image qui indirectement fait repartir tes pensées en tourbillon. « Holden, si jamais Leo te demande de faire un choix, je veux que tu saches que je ne t'en voudrais pas. Ta position n'est pas simple je le sais ... Clairement tu as le cul entre deux chaises. ». Déclares-tu avec un calme sérieux le tout teinté d'un sourire que tu espérais léger.
Revenir en haut Aller en bas
Lyle Park
stars are blind tonight
avatar

Messages : 454
Date d'inscription : 07/06/2015
Id Card : im jaebum © milles rêves.
Pseudo : maknae, minh.
Age : twenty-three.
Job/studies : intl relations (ms; global affairs) ; 4.0 gpa student
Acitivities : baseball team
House : ΑΦΑ (treasurer)
Status : keeping his wedding ring around his neck.

WINGS OF A DREAM.
Money: $$$$$$
Contacts:
Disponibilité :

MessageSujet: Re: as we are now / roza.   Lun 17 Aoû - 22:05

Quand est-ce que cela avait-il commencé? Ses sentiments, étaient-ils arrivés avec le temps ou avaient-ils toujours été là? et puis, bon, cela faisait tellement longtemps qu'il ne savait pas vraiment. Ca n'avait jamais été clair non plus. Ce qu'il ressentait réellement pour Roza, ça l'avait frappé lorsque Rhea l'avait quitté lui, lui disant qu'il devrait réfléchir sur son attitude. Mais surtout, ils avaient été moins flous quand Leo et Roza avaient rompu. Il s'était rendu compte que quelque chose n'allait pas, qu'il avait ressenti un sentiment de soulagement quand il avait entendu la nouvelle de leur séparation plutôt que de la tristesse ou de la compassion. Evidemment qu'il s'était senti coupable mais il ne pouvait rien y faire. Il les avait tous les deux évitéspendant un moment, disant être trop occupé à étudier ou passer du temps avec sa famille. Il aurait du être là pour ses deux meilleurs amis parce qu'ils avaient tous les deux besoin de leur meilleur ami à ce moment là mais il n'y était pas parvenu. Et puis, lorsque l'accident de Roza causé par Leo arriva, il fut rattrapé par la réalité. Leo l'avait appelé, en panique, comme si le monde était tombé de ses pieds. Et c'était vrai, dans un état de sobriété peu recommandable, il avait renversé quelqu'un. La nouvelle l'avait déjà bouleversé et choqué mais c'est quand le prénom de la victime fut énoncé que Holden avait eu un moment de vide. Quand il y repensait, il se demandait si il n'avait pas fait quelque chose au bon Dieu pour qu'il ait une vie sentimentale aussi misérable. Il se demandait pourquoi il avait fallu que son meilleur ami ne sorte avec la seule fille qui avait réussi à lui faire voir le monde différemment. Et surtout, ils avaient été heureux ensemble. Il se disait que si ils avaient continué à être ensemble, Holden serait parvenu à passer à autre chose, à oublier ses maux de coeur. Mais non, ils avaient rompu, ça lui donnait alors une possibilité. Ou presque. Que ressentait Léo à l'égard de Roza à présent? et vice versa? C'était trop tôt, la blessure ne s'était même pas encore cicatrisée, il ne pouvait même pas envisager quelque chose. Et pourquoi, quand il la voyait, il se demandait pourquoi il devait attendre. Elle ne partageait peut-être pas ses sentiments, elle ne le voyait peut-être pas comme il le voulait, ne pas savoir était surement le plus difficile à supporter. « Tête en l'air, hm. Et tu as encore changé de couleur de cheveux ? Ca va être quoi cette année rose fluo ? » sa question le ramena à la réalité et le fit rire, un rire qu'il ne retenait jamais. « C'est déjà fait si tu te souviens bien! A moins que tu n'aies une requête spécifique, je vise l'argenté cette année ou une couleur qui ferait encore le buzz ou alors je garde ma couleur naturelle? ça ce serait choquant! » affirma-t-il avec un sourire, s'arrêtant d'un coup son speech de moulin à paroles. Sur le campus, on l'appelait l'enfant sauvage aux milles couleurs pour la simple et bonne raison qu'il changeait constamment de couleur de cheveux, les unes étant plus fantasques les autres. Cette habitude avait commencé lorsqu'à son bizutage, Penn Fray lui avait lancé le défi de se teindre en blond pour une semaine. Il l'avait fait et le résultat avait bizarrement donné quelque chose d'acceptable. C'était d'ailleurs cette semaine là qu'il avait mis le plus de filles dans son lit, comme si sa couleur naturelle n'attirait personne. « C'est peut être à cause de Shawn et moi, après tout tu traînes peut être trop souvent avec nous ? En fait, tu les intimides ... » Encore une fois, il afficha un sourire timide. Il est vrai qu'il avait entendu quelques mauvaises langues parler sur lui et Roza mais le plus grave était surement avec Shawn avec qui on lui prêtait une relation particulièrement. Ils étaient toujours ensemble, il ne se retenait jamais de l'enlacer ou même l'embrasser quand ils étaient un peu trop saouls mais ils savaient que ce n'était que de l'amitié. Shawn savait ce que Holden ressentait pour Roza et Holden savait que malgré ce qu'elle disait, Alex comptait beaucoup pour elle. « Holden, si jamais Leo te demande de faire un choix, je veux que tu saches que je ne t'en voudrais pas. Ta position n'est pas simple je le sais ... Clairement tu as le cul entre deux chaises. » son sourire s'effaça lentement et le visage de Holden se figea. Le sujet était sensible. La brunette l'ignorait mais depuis l'accident, Holden et Leo étaient aussi quelque peu en froid. Leo ne lui avait jamais mis le dilemme sous le nez et Holden savait qu'il n'allait jamais le faire. Seulement, c'était plus complexe, la dualité était autre part. Néanmoins, ça, il ne pouvait pas le dire à Roza. Il posa ses yeux ailleurs, vers le terrain de tennis, évitant le regard de Roza car il ne pouvait tout simplement s'y confronter. « Oui t'inquiète pas » Oh mince, voilà, il avait froidement répondu, elle allait surement se douter que quelque chose n'allait pas. Essayant de reprendre ses esprits, il tenta de se rattraper. « Oui... t'inquiète, ça ne me concerne pas de toute façon, toute cette histoire. » Ou pas. Contrôle ta jalousie Holden!

_________________

“what a shame we all remain such fragile broken things, a beauty half betrayed. still there are darkened places deep in my heart, there's a tiny spark. oh glory, cme and find me.. ”  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pathsofglory.bbfr.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: as we are now / roza.   Mar 18 Aoû - 18:22

« C'est déjà fait si tu te souviens bien! A moins que tu n'aies une requête spécifique, je vise l'argenté cette année ou une couleur qui ferait encore le buzz ou alors je garde ma couleur naturelle? ça ce serait choquant! ». Son rire était contagieux. Il l'avait toujours été en somme. Sa spontanéité était une joie de vivre au quotidien, un élan qu'on ne peut arrêter et qui vous embarque malgré vous dans une danse. Une danse que tu ne regrettais aucunement d'avoir suivi voilà longtemps. A l'image du panel de couleurs qu'il avait déjà essayé à de nombreuses reprises, Holden était un être solaire où le dynamisme semblait être une source de bien être mais qui cachait également des facettes qu'il ne dépeignait que très peu. Tout comme toi, il ne refusait aucun défis bien au contraire il le prenait au mot. Ses changements de couleurs capillaires le précédaient sur le camps et à défaut de le rendre ridicule il lui donnait un attrait attirant et mystérieux. Tu ne peux t'empêcher de mêler ton rire au sien en passant une main dans sa tignasse en bataille avant de la porter sur la visière de sa propre casquette figé sur le sommet de ta tête. « Ouais, c'est ce qui serait le plus étonnant ! Évite l'argenté et conserve ta couleur naturelle c'est un plan assuré si tu veux attirer l'attention des filles et d'une en particulier. ». Tu le considères d'un clin d’œil avant également de reporter ton regard sur l'ensemble du terrain de tennis. Il y a encore quelques mois, tu assistais à l’entraînement des jeunes recrues afin de déterminer certaines équipes et en prendre une ou deux sous ton aile. C'était une règle que ton entraîneur prenait très au sérieux. Une manière comme une autre d'apprendre à transmettre mais également de garder  les pieds bien ancrés au sol. Dieu seul sait combien certains prenaient le melon rapidement ! Désormais, te voilà cantonné à l'idée de fréquenter les gradins en tant que simple spectatrice. Une idée qui te déplaisait au plus haut point mais contre lequel tu ne pouvais malheureusement pas grand chose hormis d'attendre que le temps fasse son effet comme un remède miracle. Une illusion qui ne répondait qu'à une lueur futile de l'espoir ni plus ni moins. Tu soupires à cette réflexion personnelle avant de reposer ton regard sur celui de ton meilleur ami. Il devait sans doute s'interroger sur la fille en particulier tu avais mentionné un peu plus tôt. Peut être partais-tu sur une mauvaise piste, tu avais pu entrevoir la complicité qui unissait Shawn et Holden. Vous aviez beau  vous fréquenter depuis longtemps, il n'en demeurait pas moins que leur proximité prêté à confusion, toi la première tu te perdais un peu à force de réfléchir. « Dis-moi, tu me le dirais s'il se passait quelque chose entre toi et Shawn ? ». Lui demandes-tu sur un ton léger que tu espérais quelque peu détacher. D'ordinaire tu n'étais guère du genre jalouse ou curieuse mais ce dernier trait de caractère semble s'imposer comme le contraire. De fil en aiguille tu reviens sur un sujet un peu plus sérieux et compliqué en lui exposant ta pensée si jamais les choses entre lui et Leo venait à dégénérer. Tu les savais proches et unis, mais lorsque tu demandais des précisions sur le soir de l'accident l'un comme l'autre restaient évasif prétextant ne pas vouloir en reparler. Holden se retrouvait au milieu d'une tourmente et tu ne voulais pas qu'il soit pris davantage entre deux feux. Tu lui assures cependant que tu ne lui en voudrais nullement peu importe sa décision. « Oui t'inquiète pas ». Une intonation quelque peu sibérienne qui est bien loin de lui ressemblait et qui de manière instinctive t'interpelle. Il y a quelque chose qu'il ne te dit pas, l'anguille sous la roche va devoir sortir si elle tient à s'en sortir sans accros. « Oui... t'inquiète, ça ne me concerne pas de toute façon, toute cette histoire. », Reprend-il à nouveau comme pour se rattraper avant de dévier. Il observe  la vue qu'offre la hauteur des gradins, comme pour éviter ton regard. Tu fronces les sourcils en attrapant son menton pour le forcer à te regarder en face. « Si je m'inquiète, Holden et malheureusement cette histoire te touche indirectement. Je suis désolée pour ça … c'est pour ça que j'essaie de ne mêler personne à tout ça. Mais au delà de ça, il y a quelque chose que tu ne me dis pas ou quoi ? ». Ta voix est calme mais mesurée à la fois. Holden jouait sur deux fronts comme une dualité contre laquelle il lutte.
Revenir en haut Aller en bas
Lyle Park
stars are blind tonight
avatar

Messages : 454
Date d'inscription : 07/06/2015
Id Card : im jaebum © milles rêves.
Pseudo : maknae, minh.
Age : twenty-three.
Job/studies : intl relations (ms; global affairs) ; 4.0 gpa student
Acitivities : baseball team
House : ΑΦΑ (treasurer)
Status : keeping his wedding ring around his neck.

WINGS OF A DREAM.
Money: $$$$$$
Contacts:
Disponibilité :

MessageSujet: Re: as we are now / roza.   Dim 23 Aoû - 21:46

Beaucoup de choses, oui, Holden avait beaucoup de choses à dire Roza. Des paroles qu'il se répétait des fois en boucle, se persuadant qu'il allait pouvoir un jour les dire à voix haute. En fait, enfin se confesser pouvait arranger beaucoup de choses mais l'effet contraire n'était pas à écarter. Il se posait toujours la question : il y a quatre ans, si Holden avait révélé ses sentiments avant Léo, que ce serait-il passé? Auraient-ils fini ensemble? Auraient-ils heureux? Il aurait aimé avoir suivi ce scénario. Au moins, si il l'avait fait, il n'aurait pas été là maintenant, enchaîné à ces foutues pensées. D'après les autres, c'était tellement évident qu'il avait encore et toujours un énorme béguin pour Roza. C'était tellement flagrant qu'elle même ne semblait pas le voir. Ils le poussaient, ils le poussaient tous. Ils ne cessaient de lui dire qu'à présent, il n'était plus question de Léo. Même si il vouait une confiance aveugle à son groupe d'amis, Léo restait une figure importante de sa vie. Il était son frère, quelqu'un qu'il connaissait depuis trop longtemps pour le trahir ainsi. Même si il le voulait vraiment, c'était impensable de faire le moindre pas vers Roza. Parce qu'étrangement, elle semblait reculer de plus en plus, s'éloigner sans qu'il ne s'en rende compte. « Ouais, c'est ce qui serait le plus étonnant ! Évite l'argenté et conserve ta couleur naturelle c'est un plan assuré si tu veux attirer l'attention des filles et d'une en particulier. »  Les souvenirs de Léo l'avaient quelque abbatu et rendu amer mais la remarque de Roza lui redonna immédiatement le sourire. Il se mit d'abord automatiquement à rire. Les derniers mots de Roza raisonnèrent toutefois dans la tête de Holden. Attirer l'attention des filles? et une en particulier? son visage se figea sans qu'il ne puisse le contrôler. Un frisson parcourut tout son corps. Le savait-elle? à ce moment précis il la regarda avec une grande crainte. Parce que cela changerait tout si elle était au courant de ses sentiments, cela changerait tout si elle avait une réponse à lui donner. Cependant, en vue de l'expression qui se lisait sur ses traits faciaux, elle n'avait pas l'air de parler de ça. Elle semblait toutefois embarrassée, gênée par ce qu'elle essayait d'insinuer. Le mystère était alors de savoir ce qu'elle voulait dire par "une en particulier". Holden avait une personnalité facile. Paresseux mais aimant mettre les autres à l'aise, il s'entendait aussi bien avec la gent masculine que celle féminine. Malheureusement, depuis toujours, s'il était populaire auprès des femmes, c'était seulement en tant qu'ami.  « Dis-moi, tu me le dirais s'il se passait quelque chose entre toi et Shawn ? » lui demanda Rozen sur un ton curieux et soucieux. Même si il n'avait rien dans la gorge à ce moment-là, il s'étouffa d'un coup, perdant le souffle et surtout le fil de ses pensées. Shawn? Roza lui aurait dit Ellie, Ansa, Blythe, Adaline ou Penelope, il aurait un minimum compris mais Shawn? Il ne savait pas combien de fois il avait dit que Shawn était pour lui, un membre de sa famille, une soeur, un tout qu'il ne pouvait envisager comme étant une personne à aimer amoureusement parlant. Roza était très proche de Shawn aussi, elle la connaissait assez et le point d'interrogation de Roza l'étonnait, il se disait que Shawn lui avait surement dit aussi que pour elle, Holden n'était qu'un simple ami. Qu'avait-il fait de travers pour que Roza ne pense que quelque chose pouvait se passer entre Shawn et lui ? Il rigola nerveusement et tenta de répondre avec calme.  « Shawn  et moi? non non mais je n'aurai jamais rien à te dire à ce sujet parce qu'elle est ma meilleure amie et je... enfin... non jamais! » dit-il, angoissé, en se grattant la tête. Il espérait qu'à sa réponse elle ne pense plus à ce genre de choses car elle devait le savoir : Shawn et lui, ce n'était qu'une amitié profonde et sincère. Rien de plus. « Si je m'inquiète, Holden et malheureusement cette histoire te touche indirectement. Je suis désolée pour ça … c'est pour ça que j'essaie de ne mêler personne à tout ça. Mais au delà de ça, il y a quelque chose que tu ne me dis pas ou quoi ? » L'ambiance était devenue plus sérieuse. Il se demandait si les inquiétudes de Roza étaient encore au sujet de sa relation avec Shawn ou si elle avait autre chose sur le coeur ? Ou plutôt, elle voulait savoir ce que Holden avait, lui, sur le sien. Dés qu'on en venait à cette corde sensible, Holden ne parvenait pas à contrôler ses expressions ou ses mots. Parler de Roza était devenu une chose difficile mais parler avec elle était aussi compliqué. Il ne voulait pas que les choses deviennent encore plus complexes. Seulement, malgré lui, il les rendait au fur et à mesure d'avantage nébuleuses. « Je... » commença-t-il. Tu quoi Holden ? C'est vrai ça, qu'allait-il lui répondre? « Tu n'as pas à t'excuser Roza, je ne sais juste pas quoi faire, tu sais, à certains momens. Léo est mon meilleur ami, celui qui m'a suivi dans mes pires moments et toi... tu... » il s'arrêta un instant et ne put s'empêcher de regarder Roza dans le blanc des yeux. Que dire? quels termes employer? Comment ? « ... je ne peux pas me permettre de te perdre. Tu représentes trop.. » conclut-il. Il ne savait pas si elle allait comprendre ce qu'il voulait dire par "la perdre". Il espérait, au fond de lui, que ce semblant de confession avait réveillé quelque chose en Roza.

_________________

“what a shame we all remain such fragile broken things, a beauty half betrayed. still there are darkened places deep in my heart, there's a tiny spark. oh glory, cme and find me.. ”  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pathsofglory.bbfr.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: as we are now / roza.   

Revenir en haut Aller en bas
 
as we are now / roza.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Belikov Roza /Hagane Yume

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paths of glory :: I - ALL THE LITTLE THINGS. :: RP/SUJETS-