AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 wild horses, we'll ride them some day. (over)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: wild horses, we'll ride them some day. (over)   Ven 28 Aoû - 15:42


- - - - - - - - - - -
We're so young but we're on the road
to ruin, We play dumb but we know
exactly what we're doing.


Cette nouvelle année scolaire débutait sous le signe de la frustration pour Sid Khan. L’administration de St-Acius n’avait jamais été aussi débordée et cela s’en ressentait sur le bon fonctionnement de l’université, dont le déroulement de ses lectures. Certains élèves arrivaient avec de longues minutes de retard, tandis que d’autres s’éclipsaient, réalisant que leurs emplois du temps étaient erronés.  Et ce, sans qu’il ne puisse intervenir ou appliquer son règlement habituel, en renvoyant – par exemple – les retardataires. Sans parler du véritable fiasco que la soirée de la veille s’était révélée être. Niki et lui n’avaient pu profiter d’aucun moment de cette sortie à l’opéra, la présence du second étudiant ayant gelée leurs interactions et conversations ordinaires. D’autant plus lorsque Perry s’était endormi avec – semblait-il – la conviction que son ancien professeur n’était autre que sa literie. Pourquoi ne l’avait-il pas tout simplement délogé, il n’en était pas certain lui-même. Par pitié, s’était-il répété à plusieurs reprises au cours de la journée, alors que la question refaisait surface dans son esprit agité. Le jeune homme affichait tous les signes du surmenage, de son teint anormalement pâle aux marques violâtres ornant ses orbes céruléennes. Bleues, se corrigea-t-il. Il n’y avait rien de céleste ou d’angélique dans le regard du trouble-fait.

Ses pensées dérivèrent presque naturellement sur le tatouage qu’il avait aperçu derrière l’oreille de ce dernier. Un simple nom calligraphié mais, qui avait une si grande signification à ses yeux… Et surement l’unique raison pour laquelle il s’appesantissait encore sur le cas du blond en pénétrant dans les écuries du haras. Alfie Cruz, le maître des lieux, lui adressa un enthousiaste signe de la main lorsqu’il passa devant le bureau, où celui-ci tenait distraitement une conversation téléphonique. Sid ne lui répondit que par un bref hochement de tête, n’étant pas d’humeur à écouter ses jérémiades, avant de se rendre dans la sellerie, pour se procurer l’équipement de Quasar. Suite à quoi, il rejoignit le box de sa monture qui l’accueillit avec un soufflement d’impatience. Clairement, quiconque avait été chargé de le mettre au pré le matin même, n’y était pas parvenu, nota le métis, non sans une pointe d’exaspération. Calō, laṛakē. (Trad. : Come on, boy.) L’entier quitta sa stabulation en piétinant mais, prit sa place dans l’allée avec pour seul encouragement l’une des mains de Sid appuyant sur son poitrail. Physiquement impressionnant et souvent d’humeur exécrable, l’animal ne possédait cependant pas un mauvais fond, que trahissait son regard sombre mais, doux. Une description qui, selon Niki, convenait aussi bien au cheval qu’à son propriétaire. Ce dernier se détourna pour se pencher sur sa boîte de pansage et son compagnon lui communiqua ses reproches envers le traitement auquel il avait eu droit ce jour en happant entre ses lèvres un pan de sa veste, la tâchant à l’aide de sa salive pleine de foin. Quasar... Isē akēlā chōḍa dō. (Trad. : Quasar... Leave it alone.), soupira-t-il, sans grande conviction ou fermeté. En effet, sa patience envers les animaux n'avait d'égale que son impatience envers ses élèves.


To Reader(s):
 


Dernière édition par Sid Khan le Dim 30 Aoû - 14:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: wild horses, we'll ride them some day. (over)   Ven 28 Aoû - 22:22

Hype était arrivé pour une fois à l'heure, sortant de sa classe en courant pour avoir le temps de se changer afin de nettoyer les box des chevaux. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas eu la possibilité d'en faire lui même, entre son accident et les déboires financiers de son père, faire de l'équitation, juste en tant que loisir simple n'était plus à sa portée. Alors il se contentait de travailler aux écuries, ce qui lui permettait d'être proche des équidés d'une autre manière. Il salua son supérieur d'un simple bonjour avant de rentrer dans l'écurie. Dedans, il se força à se calmer, ne voulant transmettre aux chevaux son stress. Il répéta les gestes qu'il effectuait chaque soir après les cours, aller dans le box, sortir le cheval et nettoyer, remettre du foin avant de remettre le cheval dans son box et de passer au suivant. Hype profitait de ces moments pour parler. Pour évacuer son stress, une journée difficile, ça marchait bien mieux que la thérapie qu'il avait suivi des années auparavant après son accident. Et chaque cheval était récompensé par une carotte et quelques mots doux. Il n'y en avait qu'un qui lui résistait encore et toujours. Il avait beau lui parler, lui offrir des friandises, ce dernier ne bougeait pas d'un sabot. Il avait donc déménagé vers l'autre box, suivant la routine habituelle et il en était au troisième lorsqu'il entendit une voix masculine parlant une autre langue. Fronçant des sourcils, il sortit du box et vit de dos un homme avec Quasar qui mettait en bouche sa veste. Le blond soupira et leva les yeux au ciel avant d'aller à la rescousse du cavalier. Il tapa sur son épaule pour attirer son attention. "Sir, I'd advise you to choose an other horse. Qhasar can be...difficult." dit il simplement, regardant le cheval qui soupira en sa direction.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: wild horses, we'll ride them some day. (over)   Ven 28 Aoû - 23:20

Malgré ses immuables préoccupations, Sid ne pouvait contester l’effet apaisant que la présence d’équidés et l’odeur familière du fourrage avaient sur lui. L’équitation était un sport et un art qui demandait autant de précision que de concentration, aussi trouvait-il toujours un certain réconfort à vivre quelques instants dans une bulle n’appartenant qu’à son fidèle compagnon à quatre pattes et à lui-même. Quasar devenait son ultime priorité et personne ne viendrait changer cela, se rassura-t-il tout en alignant les différents outils de pansage dont il s’apprêtait à se servir. Il n’accorda aucune attention aux pas s’approchant. De nombreux cavaliers venaient s’entraîner à cette heure tardive mais, peu étaient capables de tenir une conversation enrichissante. Étrille en plastique à la main, il s’apprêtait à se redresser lorsqu’une autre, d’origine inconnue, fut placé sur son épaule. Ni une, ni deux, sa mauvaise humeur refit surface. Cependant, avant qu’il n’ait pu se dégager et réprimander l’opportun pour son manque de jugement, la voix de celui-ci s’éleva, provoquant une étrange réaction dans tout son corps. En effet, le professeur, d’ordinaire si vif, se retrouva figé dans une position – pour le moins cocasse – pour ce qui lui parut être une éternité. Néanmoins, la scène ne dura en vérité qu’une fraction de seconde et lorsqu’il se redressa pour faire face à son interlocuteur, se fut avec cette même allure autoritaire dont il gratifiait ses élèves. Mister Perry. As much as my personnal life still does not concern you, I let you know that Quasar –, il appuya sur le nom, corrigeant la prononciation de son cadet, – is my property and for thus, only mine to train. And, about your implication, I can only advise you to stay away from him – and I, in the same time. Son ton était accusateur, de même que le regard qu’il braquait dans celui de son vis-à-vis et que les ronflements de sa monture, désapprouvant clairement l’interruption de leur routine. Il ne savait pas ce qui avait amené l’étudiant au haras mais, il comptait bien lui faire comprendre qu’il ne serait pas aussi indulgent, face au fait d’être dérangé dans son havre de paix, qu’il ne l’avait été à l’opéra, la nuit précédente.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: wild horses, we'll ride them some day. (over)   Ven 28 Aoû - 23:33

Hype se figea alors que le cavalier se retournait, révélant alors son identité. Son professeur, Mr Khan. Et merde. De tous les cavaliers sur qui il aurait pu tomber, il avait fallu que ça soit lui. Il jeta un coup d'oeil au cheval lorsque le brun lui révéla être le propriétaire de Quasar. "He is yours ?" demanda t'il, sans lui laisser le temps de lui répondre il reprit la parole. "Well, it explain a fe things now, you and he have a lot in common." dit il avec un petit sourire, "That I know of, of course." termina t'il avec un petit clin d'oeil. Comme s'il retrouvait la personnalité de l'élève arrogant qu'il était, surtout en sa compagnie. Il se rappelait de la soirée de la veille à l'opéra. Son père l'y trainait quand il était enfant, mais cela ne l'avait jamais vraiment attiré. Il n'était pas venu pour la représentation, mais pour la partenaire du professeur, Niki, qu'il comptait bien mettre dans son lit. La compétition avec le brun ne faisait que rendre les choses plus...intéressantes. Et drôle aussi, il s'était servi de son ainé comme d'un oreiller pendant une bonne partie de la représentation et à sa grande surprise, Sid ne l'avait pas repoussé, lui permettant d'imaginer une plastique de rêve. "Well, the thing is, I work here, so I kind have to take care of him and his box. And no, for once, I'm not stalking you." Mais il comptait bien mettre cette rencontre fortuite à profit. "But, now that you're here, maybe you could explain to me how can I make him move without risking a permanent injury ? I almsot got hit in the knee last time." Quasar était difficile avec lui, mais Hype se révélait tout aussi têtu que l'animal. "By the way, have you seen Niki today ?" demanda t'il, innocemment, bien qu'arborant un sourire de petit diable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: wild horses, we'll ride them some day. (over)   Sam 29 Aoû - 16:45

Le professeur cligna des paupières à deux reprises, troublé plus que de raison par le comportement de son vis-à-vis. L’étudiant n’était pas le premier à ne pas se démonter face à son hostilité néanmoins, Sid gardait ordinairement le contrôle de la situation. Or, Hype Perry prenait – pour ainsi dire – les rennes de leur conversation, les entraînant sur un chemin inconnu de son ainé, qui n’appréciait guère ce genre de surprise. De plus, la présence du canadien au haras n’avait toujours aucun sens aux yeux du brun, qui s’apprêtait à en faire la remarque à son interlocuteur, lorsque celui-ci illumina sa lanterne – le laissant d’autant plus perplexe. Pour s’être penché sur chacun des dossiers internationaux de la section Sciences Humaines de St-Acius, il savait que le jeune homme n’était pas en possession d’une bourse, hors dans un établissement tel que la prestigieuse université, il n’existait pas d’entre deux. Soit les élèves étaient d’un milieu aisé et ne travaillaient que dans le cadre de leurs stages, soit ils gagnaient leurs droits d’entrée mais, se voyaient dans l’obligation d’accumuler les petits-boulots pour subvenir aux exigences d’un tel train de vie. Hype Perry était une anomalie. Un galop sur le mauvais pied.

Sa réflexion et le monologue du blond s’interrompirent avec la mention de Niki. Son regard assombri, se posa un instant sur son smartphone depuis lequel il avait partagé un selfie de la jeune femme, prit alors qu’elle venait d’atterrir à l’aéroport de Jaipur, quelques minutes plus tôt, avant de se braquer à nouveau dans celui du palefrenier. I do not know which are your intentions toward Nikita but I can only advice you to desist., articula-t-il avec fermeté. Suite à quoi, il se détourna purement et simplement de son cadet pour refocaliser son attention sur Quasar, qui montrait de plus en plus de signes d’impatience. D’un ordre en hindi, il fit reculer l’entier d’un pas avant de finalement débuter leur routine, exécutant des gestes circulaires énergiques sur le dos et la croupe de l’animal. Il avait fait le choix de ne pas apprendre l’anglais à sa monture dans le but de déterrer les curieux. Cependant, Isha avait été à une époque son seul interlocuteur anglophone, pensa-t-il en revoyant dans son esprit le tatouage de l’étudiant. Car, si la bilingualité n’était pas chose rare dans son pays d’origine, dans son cas, elle n’avait fait que rappeler son métissage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: wild horses, we'll ride them some day. (over)   Sam 29 Aoû - 18:29

Hype ne put s'empêcher de sourire à la réponse de Sid concernant Nikita. Dès qu'il avait prononcé le prénom de la belle, l'attitude du professeur avait changé et cela amusait d'autant plus le blond. Sid n'était pas un homme facile à déstabiliser, et même s'il retrouva bien vite une sa posture habituelle, Hype savait que le sujet de sa chère camarade était un sujet brûlant, comme le démontraient ses propos. "Afraid of a little competition are we ?" demanda innocemment le blond avec un sourire. Il l'observa retourner à son cheval avec un petit rire, secouant la tête avant d'observer son attitude avec Quasar. Il resta inhabituellement silencieux en observant leur routine, notant que Sid ne lui parlait pas en anglais mais que l'équidé l'écoutait. L'ampoule proverbiale s'alluma dans son esprit et comprit soudainement pourquoi le cheval ne l'écoutait pas et ne le ferait probablement jamais. "He doesn't know english commands." souffla t'il, coupant ainsi le silence qui s'était installé entre les deux hommes. "Is it hindi ?" demanda t'il, son esprit l'emmenant quelques années auparavant, vers ce cheval qui lui avait sauvé la vie, et par son biais, son maître. Les chances pour que cet homme soit Sid était infimes, dérisoires, et Hype avait depuis bien longtemps arrêté de croire aux miracles. Sans s'en rendre compte, il passa sa main dans ses cheveux, son index caressant le tatouage derrière son oreille. Il l'avait fait en hommage pour le cheval, son père avait bien essayé de l'acheter, mais Hype n'en avait pas vraiment en vie. Il ne se souvenait que de bribes de l'accident et de ses suites. Il se souvenait néanmoins de ces chevaux sans maitres qui s'étaient laissé approcher sans crainte et il ne désirait pas vraiment le tirer de cette vie là. C'était avant d'apprendre qu'Isha appartenait à un prince et qu'il ne serait jamais vendu. It explain why he wouldn't respond or obey to my command." soupira t'il sans quitter Sid et son cheval des yeux. Depuis sa plus tendre enfance, il avait toujours eu une attirance vers les chevaux, il savait qu'il ne ferait pas carrière dans ce milieu là, et ça ne l'intéressait pas, mais il y avait quelque chose de grisant à galoper, sans se soucier de ce qui se passait autour de soi. Cette sensation lui manquait, encore plus depuis qu'il travaillait au haras. Un mal pour un bien se répétait il sans cesse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: wild horses, we'll ride them some day. (over)   Sam 29 Aoû - 22:17

Sid était compétitif de nature. Et il n’aurait pu en être autrement pour un enfant né dans les conditions qui étaient les siennes. Pourtant, la réponse négative qui lui avait brulé les lèvres un instant plus tôt, raisonnait tel un mensonge dans les méandres de son esprit – et ce malgré la certitude que son amie n’éprouvait rien d’autre qu’un profond agacement et une pointe de mépris envers le canadien. Cependant, cet écho lui soufflait également que cette anxiété n’était point liée à leurs relations respectives avec l’étudiante. Non. Elle avait pris naissance suite à la vue de ce petit carré de peau, dissimulé derrière l’oreille gauche de son interlocuteur. Un simple nom, se répétait-il. Mais qu’il ne parviendrait à oublier tant que leurs chemins ne cesseraient de s’entremêler ainsi. Une journée à peine s’était écoulée, nota ensuite le cavalier, tout en pansant machinalement sa monture et en écoutant distraitement les réflexions du palefrenier. Il ne répondit pas à son interrogation, demandant à Quasar de lui présenter un premier sabot pour le curer. Néanmoins, son silence ne sembla pas déterrer son cadet, qui resta à leurs côtés, observant leur interaction. Déposant tapis et amortisseur sur le dos de l’entier, avec des gestes fébriles, Sid réalisa avec horreur qu’il était incapable d’aligner la moindre pensée cohérente malgré l’adrénaline courant dans ses veines. Il serra la mâchoire tout en s’emparant de sa selle d’entraînement. Son cuir noisette montrait des signes de vieillesse mais, elle était encore en parfait état. Il rattrapa de justesse le fourreau avant que celui-ci ne glisse de la sangle qu’il fixa, avant de terminer par la bride. Le brun se mordit la lèvre inférieure alors que Quasar mâchonnait son mors. Un dilemme s’offrait à lui. En effet, il n’avait aucune envie d’accorder la moindre once d’attention supplémentaire au blond cependant, il ne pouvait risquer que celui-ci ne se blesse en cherchant à approcher son cheval. Grinçant presque des dents, il extirpa un bloc-note et un stylo de sa malle de pansage. Ces derniers lui servaient ordinairement à prévenir Alfie des changements de régime de son compagnon à quatre pattes. Sans un regard pour l’étudiant, il s’appuya sur la porte du box le plus proche et gratta rapidement quelques mots sur le papier, pour finalement le tendre d’un geste sec à Hype. I am sure you will find the tools to learn this at our library., ajouta-t-il simplement, avant d’enfiler sa bombe, puis de monter d’un geste souple et gracieux sur le dos de sa monture. Quasar – tout aussi impatient que son propriétaire – se mit en marche avant même que Sid ne soit véritablement assis mais, celui-ci ne le reprit pas ; trop pressé de quitter le bâtiment et la compagnie de son ancien élève.

On the paper:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: wild horses, we'll ride them some day. (over)   Dim 30 Aoû - 14:10

Hype fronça des sourcils lorsque Sid sortit un calepin de sa malle et n'inscrive plusieurs mots qu'il ne pouvait déchiffrer d'où il était. Il récupéra le bout de papier et y jeta un coup d'oeil, des mots qu'il ne connaissait pas, suivit de leur prononciation et traduction. Un petit sourire étira les lèvres du blond, notant cela dans la colonne victoire. Il plia le papier qu'il glissa dans la poche de son pantalon. "That's a good start." répondit il alors que Sid montait sur Quasar, qui était bien impatient à l'idée de partir galoper, voire même de s'éloigner de lui. Hype était persuadé qu'au delà du langage il lui en voulait pour une obscure raison, tel cheval tel cavalier ? Il secoua la tête et les observa s'éloigner avant de retourner à ses tâches quotidiennes, retournant dans le box où il se trouvait pour finir de le nettoyer. La nuit tombait alors qu'il finissait par le box de sa seigneurie en personne, ne faisant pas ça pour la lèche ou quoi que ce soit. Hype était quelqu'un de travailler et qui trouvait sa fierté dans un travail bien fait. Il savait qu'on l'avait à l'oeil de part son paternel et il n'avait pas droit à l'erreur sous peine de confirmer toutes les rumeurs courant à son égard. Sortant de l'écurie, il se massa l'épaule gauche, toujours douloureuse lorsqu'il fournissait un effort important. S'il s'était totalement remit du crash du jet, il lui arrivait lorsqu'il était fatigué de ressentir quelques douleurs. Rien qu'un anti-douleur ne pourrait faire disparaître une fois rentré dans sa chambre sur le campus. Il ignorait quand son professeur allait rentrer, et même si l'attendre pour l'embêter encore un peu était tentant, le jeune homme était malgré tout fatigué de cette longue journée, semblable à toutes les autres et qui recommencerait le lendemain. Il salua son supérieur d'un geste de la main avant de retourner au campus.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: wild horses, we'll ride them some day. (over)   

Revenir en haut Aller en bas
 
wild horses, we'll ride them some day. (over)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Toundra
» Quand on veut chanter au et fort.[PV Pépite d'Or]
» Wild Horses: La Terre des Chevaux Sauvages.
» Wild Horses, la Terre des Chevaux Sauvages
» Maximum Ride RPG - Partenariat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paths of glory :: I - ALL THE LITTLE THINGS. :: RP/SUJETS-