AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 dark knight

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: dark knight   Lun 24 Aoû - 18:01




carrow, abraham theodor.
▪️ quote. ▪️
credits © tumblr.

◮ postcards and polaroids.
PRENOM(S) NOM ▪️ Abraham Theodor, des noms seyant d'un autre temps, témoignant du noblesse qui n'a pas raison d'être. Il semblerait que l'égo soit problématique de générations en générations au sein de la lignée Carrow.
AGE, DATE ET LIEU DE NAISSANCE ▪️ Trente-quatre ans, né au solstice d'hiver, au cours d'une brumeuse matinée dans la campagne anglaise de Somerset. Il est fils de Taunton, Angleterre.
ORIGINES ▪️  anglo-saxonnes.
STATUT CIVIL ▪️  Il est veuf, et il ne peut qu'être séduit par des courbes fines, des jambes infinies et des lèvres carmin.
ETUDES/METIER(S) ▪️  Étrangement issu d'une lignée où l'argent était source d'inquiétude, il s'est démarqué au point d'accumuler les bourses nécessaires pour être diplômé du Harvard Graduate School of Design. Il est enseignant en histoire de l'architecture depuis trois ans à St Acius.
CONFRERIE ▪️ Il a fait parti du Signet Society lors de son passage au sein d'Harvard.
TRAITS DE CARACTERE ▪️  Impulsif, méchant, sarcastique, destructeur, dangereux, un certain sens de l'humour, accroc aux jolies femmes, séducteur malgré lui, distant, souvent froid, sauvage, insupportable, alcool mauvais, pas très tendre avec ses enfants.
GROUPE ▪️  st acius.

◮ do it now, regret it later.
Que pensez-vous des confréries en général ? Si cela peut leur permettre de s’affairer à autre chose que de l’ennuyer profondément avec leurs travaux de piètre qualité, il n’a absolument rien à reprocher à ce système élitiste. Il s’avère qu’il en retire suffisamment d’amusement pour être en accord avec le maintien de cette tradition qui s’affiche aux tableaux des plus grandes universités de ce pays. Après tout, il y a tout à perdre et rien à gagner que de modifier un système assurant un degré d’appartenance et de compétition qui en entraîne certains à se dépasser. Vu le quotient intellectuel moyen de la horde académique, ce ne serait pas de refus.
Que pensez-vous de la décision d'augmenter le quota de bourses? Si cela peut permettre à davantage d’étudiants qui ont l’intellect plutôt que le portefeuille requis pour intégrer les facultés de Saint Acius, c’est tout à son avantage. Il aime bien plus la stimulation que procure une discussion constructive ou une argumentation soutenue que ce plaisir coupable de recaler ces enfants-rois qui se croient tout permis. Theodor étant lui-même boursier, il ne peut que plaider en faveur d’une telle mesure. D’ailleurs, s’il n’était pas certain que la création d’une bourse à son nom passe pour une philanthropie désintéressée, il s’investirait lui-même dans ce genre de geste permettant à d’autres d’avoir une chance similaire à celle qu’il a eu afin d’ériger son propre succès.

Il aime par-dessus tout les belles choses, que ce soit une femme et un œuvre d’art. Ce qu’il apprécie et convoite, il se l’approprie, peu importe les conséquences et le coût. Ϟ Il est méticuleux, perfectionniste à outrance. Il est reconnu pour l’exactitude de chacun des traits de graphite sur un plan, mais également pour ses excès de colère et son intolérance à la fainéantise. Ϟ Il est père de faux-jumeaux, Astrée et Constantin, duquel il est attaché sans admettre l’être, dont il ne pourrait se passer si on tentait de les lui retirer. Le reste du temps, il semble indolent à leur sort. Ϟ Il a gradué avec mention de Harvard, ce qui lui vaut cet air hautain et narquois niché constamment sur ses traits. Il a toujours été orgueilleux, les diplômes n’ont qu’empirer une inexorable conclusion à son sentiment de supériorité. Ϟ De sa famille, il ne lui reste que sa sœur : le reste a été décimé, le père mort noyé au fond d’une bouteille de scotch, la mère arrachée à ses enfants par la maladie peu après. Raphaëlle demeure à ce jour la seule femme capable d’apaiser les tourments de son frère et est la seule à avoir obtenu de lui quelque chose après le décès de sa défunte épouse, Cameron. Ϟ Il est jaloux et possessif, ce qui lui appartient est à lui, et quiconque se risque à causer quelque problème que ce soit s’expose à de cruelles et froides représailles. Ϟ Il s’instruit à sa manière, suivant parfois de façon anonyme certains cursus académiques qui suscite son intérêt. C’est d’ailleurs à la qualité de leur enseignement et la validité du contenu qu’il décide de considérer ou non un collègue de travail comme tel ou bien un imposteur.

◮ money in your blood.
« I’m scared » finit-il par admettre, allant à l’encontre de ce que lui hurle chaque fibre de son corps. Il enferme ses phalanges délicates, sa paume qui bleuit doucement alors qu’elle s’éteint au même rythme. Le corps se meurt, mais son regard acier n’en démord pas, pressant avec une force qu’on ne lui soupçonnerait pas sa main à lui, alors qu’il se refuse à la laisser aller. « It’ll be okay, and so will you » souffle-t-elle, laissant flotter sur ses lèvres bleu tendre un sourire fragile. Il la regarde, la dévisage, l’épie. Il constate ensuite qu’il ne parviendra pas à la maintenir à ses côtés éternellement, qu’il aura à se délester de ce sentiment égoïste, possessif de cette personne qui s’efface peu à peu, regrettant ce qu’elle n’est plus et pourtant si paisible face à ce qui l’attend. Sa chevelure de blé encadre son visage légèrement cireux dont les pommettes perdent peu à peu leurs couleurs. Elle semble se perdre dans le lit qui n’est pourtant pas immense, perdue dans ce vêtement fade et fatigué qui camoufle l’ivoire de son épiderme. Même décharnée, avec la Faucheuse aux trousses, elle demeure la plus belle femme sur laquelle il a pu poser son regard. La Mort lui sied bien, constate-t-il amèrement.

Pour la première fois de sa vie, son entêtement ne sera pas suffisant pour lui faire obtenir ce qu’il veut. Ça le choque, ça l’ébranle, et il en perd ses mots. Pourtant, ils ont l’habitude de foisonner, les mots, empoisonnant de son venin toute oreille attentive, toute personne réceptive. Il a toujours eu le dernier mot, sauf ici, sauf maintenant que ça compte vraiment. Sauf maintenant qu’il y a comme enjeu dans la balance la seule chose qui lui apparait importante « How? ». Il soulève sa main pour y presser ses lèvres, chassant les perles d’eau saline qui se heurte contre sa fierté, cet orgueil insensé dont il peine à se délester devant une mourante. « I have faith in you, Theo ». Il se mord les lèvres pour retenir une réplique cinglante, constatant qu’il vient de frapper le mur de la colère. Pour un peu, il laisserait échapper un rire amer : Cameron n’est pas encore morte qu’il s’abandonne déjà aux étapes du deuil, rien de surprenant pour le rationnel Theodor Carrow…

~~~

Il les regarde, déconcerté. Astrée et Constantin, le sang de son sang, la chair de sa chair, et il s’en ressent pourtant si peu à leur égard. Un verre de bourbon entre les phalanges, jetant des regards circonspects à ces rapports remis par une poignée d'étudiants plus pathétiques les uns les autres. Pourtant, il préférerait parfaire leurs piètres performances plutôt que de superviser ses propres enfants. Sans doute devrait-il se sentir envahi par la culpabilité et par la honte, mais il ne ressent rien du tout, si ce n’est qu’une bribe de curiosité. La petite a son regard gris froid à lui, et celui de Constantin est aussi allumé et empathique que pouvait l’être celui éteint de sa mère. Ils sont une amalgame d’elle et lui, et pourtant il ne ressent pas pour eux ne serait-ce qu’une infime partie que ce qui l’animait envers Cameron. Parfois, il se risque à une caresse pour secouer la chevelure de l’un ou l’autre, et lorsqu’un regard se hisse au niveau du sien, il ne ressent rien du tout. Il se contente donc depuis de les inscrire dans les pensionnats qui ont les meilleurs quotas de réussite, s’assurant que les comportements soient adéquats et que les bonnes manières soient respectées. Ils ont sept ans. Déjà deux années sans la présence réconfortante de la femme qui les a mis au monde. Il s’avère qu’il ne leur a toujours pas dit mot sur ce qu’elle fut un jour et à quel point elle les a aimé inconditionnellement, contrairement à lui. Un jour, peut-être, mais il vivrait terriblement bien avec l’idée de ne jamais avoir à faire son épiphanie.

~~~

Il avait l’habitude de réquisitionner des jeunes femmes indolentes, délicates et douces, pour gérer sa marmaille. Parfois, il admirait la facilité déconcertante avec laquelle les jumeaux parvenaient à leur faire perdre pied, perdre le nord, et inexorablement se délester de ce contrat qui le liait à lui. Il admirait la perspicacité d’Astrée qui identifiait la faille dans son vis-à-vis et comment elle parvenait à faire en sorte que le blâme soit sur Constantin, qui lui obéissait presqu’aveuglément. Il savait qu’un jour ce fils se révolterait contre les conséquences de ses actes commis sous le commandement de son alter-ego. Il était fasciné par leur complémentarité et comment mis en commun, ils parvenaient à abattre leurs cartes et atteindre leurs objectifs. Il se doutait bien qu’Astrée se complaisait d’être finalement sous son regard intéressé, comme les projecteurs peuvent animer l’âme d’un artiste. Le jeu se terminait habituellement à l’aube de l’automne, mais voilà que la dissidente petite princesse désirait demeurer en ville, cette année. Il en était donc réduit à répéter cette mascarade de nouveau, à son grand déplaisir cette fois.

Comme à l’habitude, il aurait pu remplir une pièce entière de jeunes femmes dévouées, définitivement plus à lui qu’à ses enfants, mais qu’importe : tant qu’elles parvenaient à maintenir la tête hors de l’eau et que la tornade Astrée n’engloutissait pas une nouvelle naufragée, il n’avait que faire. Toutes fades, innocentes comme un nouveau-né, c’est à se demander comment elles avaient pu survivre jusqu’à l’âge adulte. Sauf elle. Peut-être se savait-elle spéciale, peut-être voulait-elle simplement prouver son point, n’en restait-il pas moins qu’il déposait son regard irisé sur la créature juvénile qui se tenait droite devant lui. « Le baby-sitting, c’est votre truc? » demande-t-il, circonspect, mais amusé aussi. Elle a le regard incendiaire et du caractère, du moins le croit-elle. Elle balance une banalité, se justifiant innocemment. Par courtoisie, il se montre plus empathique qu’il ne l’est en réalité « Vingt-heures, à cette adresse ». Le ton est impératif, ne laissant guère place à l’interprétation. Il jette un coup d’œil à sa montre, puis lève la tête « Pas de retard, pas d’alcool, pas de jupe aguichante ». Ground rules. Voilà qui saura peut-être mettre un frein aux victoires anticipées d’Astrée et Constantin sur les proies faciles qu’il leur a toujours mis sous la dent. En attendant, il se doit d’être ailleurs et d’écourter cette cordialité qui se prolonge inutilement. Étrangement, il appréhende son entrée en scène, car peut-être pour une fois pourra-t-on maintenir une longueur d’avance sur ses gamins dans l’arène. Chose certaine, il lui tarde que les hostilités soient lancées, histoire de pouvoir savourer les talents de sa fille dans l’arène que devient le domaine familial quand elle se met en chasse.




pseudo/prénom ▪  sparta, marie. âgevingt-quatre ans.  avatarhenry cavill. personnagescénario avisj'aime beaucoup, sinon je serais pas là. autrefaut que je fasse reformater mon pc, j'espère que ça sera pas trop long  What a Face



Dernière édition par Theodor Carrow le Lun 24 Aoû - 21:07, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: dark knight   Lun 24 Aoû - 18:02

L'avatar, excellent choix I love you
Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: dark knight   Lun 24 Aoû - 19:42

Bienvenue ici bel homme I love you
Revenir en haut Aller en bas
Fraser Flint
◦ molten eyes and a smile made for war
avatar

Messages : 257
Date d'inscription : 02/07/2015
Id Card : kj apa (©hershelves).
Pseudo : belispeak, anaïs.
Age : 22 yo.
Job/studies : senior, philosophy major.

WINGS OF A DREAM.
Money:
Contacts:
Disponibilité :

MessageSujet: Re: dark knight   Lun 24 Aoû - 20:17

Bienvenue sur le forum.

_________________
―― It’s all messy: the hair, the bed, the words, the heart. life.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: dark knight   Lun 24 Aoû - 20:25


T'écris tellement bien, je te remercie pour avoir pris mon scénario.
Et bienvenue. cat
Revenir en haut Aller en bas
Bram Czerny
be yourself no matter what they say.
avatar

Messages : 325
Date d'inscription : 07/06/2015
Multinicks : roza lance.
Id Card : jamie dornan - soapflakes (avatar). - tumblr (sign).
Pseudo : l'oisillon bleu.
Age : twenty-nine yo.
Job/studies : english literature professor.
House : former member alpha phi alpha.
Status : single father.

WINGS OF A DREAM.
Money: $$$$$$.
Contacts:
Disponibilité : (dani, armie, shepp, amy).

MessageSujet: Re: dark knight   Lun 24 Aoû - 20:26

Bienvenue parmi nous I love you

_________________
the moment that you wander far from me, i wanna feel you in my arms again, and you come to me on a summer breeze keep me warm in your love and then softly leave.  w/ bee gees.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: dark knight   Lun 24 Aoû - 21:58

Pour moi c'est parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: dark knight   Mar 25 Aoû - 10:50

Bienvenue sur le forum.
Revenir en haut Aller en bas
Bram Czerny
be yourself no matter what they say.
avatar

Messages : 325
Date d'inscription : 07/06/2015
Multinicks : roza lance.
Id Card : jamie dornan - soapflakes (avatar). - tumblr (sign).
Pseudo : l'oisillon bleu.
Age : twenty-nine yo.
Job/studies : english literature professor.
House : former member alpha phi alpha.
Status : single father.

WINGS OF A DREAM.
Money: $$$$$$.
Contacts:
Disponibilité : (dani, armie, shepp, amy).

MessageSujet: Re: dark knight   Mar 25 Aoû - 10:57

J'aime beaucoup le personnage et avec le même prénom en commun un lien s'impose
Je valide, amuse toi bien I love you

_________________
the moment that you wander far from me, i wanna feel you in my arms again, and you come to me on a summer breeze keep me warm in your love and then softly leave.  w/ bee gees.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: dark knight   

Revenir en haut Aller en bas
 
dark knight
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Batman The Dark Knight Rises [DVDRiP]Action
» [Stinger's Story n°9] The Dark Knight Rises + Justice Squad
» The Dark Knight Rises
» The Dark Knight - scène de l'interrogatoire
» Dark Heresy ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paths of glory :: I - ALL THE LITTLE THINGS. :: FICHES PRESENTATION-