AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 nos âmes noyées (noaxl).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: nos âmes noyées (noaxl).   Ven 21 Aoû - 16:22

Ses pas sont lourds, silencieux dans la cacophonie ambiante. Dehors, la pluie tombe si fort qu'on préfère la chaleur intérieure, la tête protégée. Noam, lui, il en a rien à foutre, de la température. Il n'a pas envie de s'asseoir, de rigoler, de relaxer. Non. Sa mission, puisqu'il l'accepte, est simple: retrouver son meilleur ami, l'enflure qui l'évite un peu trop, depuis cette fameuse nuit. Foutu Axl. You saw him go near the trees? qu'il demande à un des frères Delta, agrippant ses épaules de ses mains, pour être certain d'avoir toute son attention. L'autre rigole un oui affecté, et Levy disparaît sans plus de cérémonie. Ses sourcils se relèvent de surprise alors qu'il est accueillit par une pluie glacée et un vent têtu. Pas autant que lui, cependant, puisqu'il se met à avancer, protégeant son sac et tout ce qu'il peut de lui sous un veston imperméable. Il court, le bougre, glisse même une ou deux fois sur l'herbe mouillée. Nono, il se doute fortement d'où il va trouver son meilleur ami, par une température pareille. On trouve, dans la grande étendue verte entourant les trois fraternités masculines, une poussée d'arbres, dans un coin tranquille. L'un d'eux possèdent des branches tombantes, des feuilles formant la moitié d'un manteau. Sûrement qu'Axl est allé s'y perdre, espérant profiter d'un peu de tranquillité. Wait till I get there, fucker, qu'il ne peut s'empêcher de grogner. Ce n'est pas une belle journée, aujourd'hui. Ce n'est pas une belle journée, c'est l'apocalypse dans sa tête, dans son cœur, depuis que ce foutu con l'a embrassé. Oublier? Ouais, bonne chance. Après de courtes minutes ayant semblées aussi longues qu'une année, Noam arrête sa course avant de percuter l'arbre en question. Ne prenant pas la peine de s'annoncer, il se glisse sous les branches, se rapproche du tronc, pour enfin se libérer de l'eau. Hey asshole, nice time to chill out, qu'il salue Axl en s'assoyant près de lui, un frisson sur le bord des lèvres. Il balance son sac à l'abri, avant de retirer sa veste dégoulinante. Déjà, il fait un peu moins froid, n'ayant plus que ses jeans d'inconfortable. Levy croise ses bras sur sa poitrine, jette un regard en coin à Axl, et réalise qu'il ne sait pas quoi dire, finalement. Toute cette motivation, cette frustration, et maintenant qu'il le voit là, si près, tout s'éclipse. Il continue de le regarder, une expression mi frustrée, mi pensive sur le visage. I'll probably die of pneumonia because of you, qu'il ajoute, essayant d'utiliser un ton léger, échouant lamentablement. On peut décerner un léger tremblement - il met ça sur le dos du froid. Il tourne son attention sur la colère de mère Nature, incertain quant à son prochain commentaire. De toute manière, il semble avoir perdu les mots cinglants qu'il avait en bouche quelques minutes plus tôt. En fait, il fait exactement ce que Axl lui avait dit: faire comme si de rien n'était. Pour l'instant. Une fois que le froid ne va plus être maître de son corps, il est convaincu que son sang bouillant va lui remettre les idées en place.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: nos âmes noyées (noaxl).   Dim 23 Aoû - 14:34

C'est complètement con, comme abris. Il n'est pas du tout au sec, les goutes continuent de glisser des feuilles pour se loger dans sa nuque, puis dans le bas de son dos. Le vent soulève ses boucles brunes qui retombent, trempées sur le haut de son front. Malgré la pluie qui redouble de puissance, Axl a chaud. Il étouffe même, des goûtes de sueur perlent contre ses joues. Il frissonne, ferme les yeux. Peut-être qu'il est entrain de choper une de ces conneries qui le clouera au lit, il s'en fout. C'est la première fois, depuis des jours qu'il parvient à être seul, seul avec lui même. Ca faisait longtemps. Pour une fois, tout est silencieux autour de lui. La voix nasillarde de Scarlett est loin, très loin, si loin que c'est comme si elle n'existait pas. Comme s'il  n'y avait que lui et Noam, seuls dans ce monde tout entier. Mais pour la première fois depuis plus de vingt cinq ans, Axl a l'horrible impression que c'est un monde tout entier qui le sépare de celui qu'il aime tant. Depuis cette fameuse soirée où son sang était trop en ébullition, qu'il ne faisait que de parler de cette Scarlett idiote, où il semblait même heureux d'en parler. C'est probablement ça qui le gêne à ce point là, qu'elle soit si importante pour lui. Qu'elle compte pour lui, autant si ce n'est plus qu'Axl. C'est cette pensée qu'elle lui manque quand elle n'est pas là, qu'il l'attend, qui l'embrasse. Cette soirée où il lui a coupé la parole, simplement, en faisait ce qu'il voulait faire depuis trop longtemps. Depuis, tout s'effondrait entre eux. Alors si Axl est venu là, entre deux heures de cours, c'est pour s'éloigner loin de la foule déchainée. Il a encore très chaud, il jette le bouquin qu'il était entrain de lire, de toutes façons, il comprend rien. Depuis ces quelques semaines, il ne comprend plus rien. Hey asshole, nice time to chill out, tout le corps d'Axl se fige, en une fraction de seconde, du froid puis du chaud, il tourne la tête. Il ne veut pas lui parler, il ne veut plus le voir. Parce que mine de rien, cela lui fait autant mal que quand il n'est pas là. I'll probably die of pneumonia because of you, il est surpris de voir qu'il essaie. Noam essaie, qu'ils ne se perdent pas complètement. De renouer le contact malgré ce qui s'est passé. Un espèce de rire s'échappe de la gorge d'Axl, ce n'est pas franchement amusant pourtant. Looks like I came here to be on my own, dumbass, fait-il en évitant soigneusement son regard. C'pas possible, y'a quelque chose qui a changé entre eux, avant ils étaient collés l'un à l'autre, toujours, maintenant ils sont sagement assis, chacun de leur côté. Ca leur ressemble pas. If you weren't half naked, perphaps you'd be just fine, beside, you'e the only one to blame. I came here to get sick and die, what's your excuse ? ajoute t-il toujours dans cet espèce de rire contrôlé, qui fait tout sauf naturel. Au fond, Axl essaie aussi. Parce qu'il voit Noam qui lui glisse entre les doigts et qu'il ne veut pas l'observer partir. Fucker.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: nos âmes noyées (noaxl).   Lun 24 Aoû - 15:59

Deux tempêtes. Une qui frappe contre les parois désespérés de sa tête, l'autre souffle son vent si fort que la pluie trouve moyen de se réfugier partout sur son corps. Il refuse d'échapper une plainte, tout ce qu'il veut, tout ce qu'il veut est juste là, à côté de lui. Looks like I came here to be on my own, dumbass, que son meilleur ami lui répond, et Noam claque sa langue sur son palais en amusement. If you weren't half naked, perphaps you'd be just fine, beside, you'e the only one to blame. I came here to get sick and die, what's your excuse? Noam s'imagine, juste là, lui foutre un coup d'enfer sur le bras. Il se perd derrière ses yeux, à rêver de ce qui devrait arriver. Pourtant, il reste là, il force le sourire amusé à tenir sur ses lèvres gelées. Ça le tue, et il ne sait pas pourquoi. Son cœur n'arrête plus de s'affoler, il a constamment envie de gerber. Death is overrated, I came here to get sick and survive, qu'il se contente de répondre avant de fouiller dans son sac. L'intérieur, ça va, rien de trop mouiller. Il sort un briquet et un joint, ultime solution pour calmer son fou palpitant. Nono, il fait l'amour à sa drogue, il inhale et expire comme si c'était sa dernière fois. Ça sent comme la dernière fois. In fact, I would truly appreciate it if you wouldn't die, qu'il ajoute finalement, le ton neutre, le ton blanc. Et après, il tend la belle mari au brun suicidaire. Là, il prend le temps de l'observer, vraiment. Il sait qu'il le regarde d'une nouvelle manière, sous un angle qu'il n'avait jamais envisagé avant. Depuis le fameux soir où... où Axl l'a embrassé, disons les choses comme elles sont, Noam est curieux, Noam regarde plus. C'est pas facile parce que Axl préfère la fuite, ce n'est pas pour rien que Levy était si enragé avant d'arriver ici. Il veut pas que Axl l'ignore, il veut pas que Axl l'oublie. Pourquoi il l'a embrassé, si c'est pour mieux se sauver, après? Sa tête bouillonne de questions, et à force de le regarder, à force de se dire qu'il est pas mal joli, pour un mec, la rage commence à prendre sa place à nouveau. Alors Nono, il avance encore plus son bras vers Axl, il fait même exprès de le déposer sur la jambe de l'autre, pour être certain qu'il voit. Pour être certain qu'il disparaisse pas, encore. Et l'temps que la tempête gronde, Noam va tenter de tenir son propre ouragan en cage.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: nos âmes noyées (noaxl).   

Revenir en haut Aller en bas
 
nos âmes noyées (noaxl).
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'île noyée... une enquête de Jack Norm...
» Entends-tu le gémissement plaintif des noyés ? (JeyJey =D)
» On se sent si petit, noyé dans l'Univers.
» Si seulement on avait su s'aimer. Les fleurs auraient été plus roses et nous peut-être plus heureux... [PV Jack]
» Graver l'épitaphe ^w^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paths of glory :: I - ALL THE LITTLE THINGS. :: RP/SUJETS-