AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 everybody needs a little time away / maddi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lyle Park
stars are blind tonight
avatar

Messages : 454
Date d'inscription : 07/06/2015
Id Card : im jaebum © milles rêves.
Pseudo : maknae, minh.
Age : twenty-three.
Job/studies : intl relations (ms; global affairs) ; 4.0 gpa student
Acitivities : baseball team
House : ΑΦΑ (treasurer)
Status : keeping his wedding ring around his neck.

WINGS OF A DREAM.
Money: $$$$$$
Contacts:
Disponibilité :

MessageSujet: everybody needs a little time away / maddi.   Dim 16 Aoû - 20:52


It's hard for me to say I'm sorry
I just want you to know

Shawn lui en avait parlé toute la semaine, même ses frères Alpha Phi étaient venus le trouver à ce sujet mais trop borné, Holden avait fait la sourde oreille durant tout ce temps. Avant hier, il se demandait pourquoi il devait s'excuser? Holden était une personne terriblement têtue, lorsqu'il pensait avoir fait la bonne chose, cette idée changeait difficilement. Il est vrai que venir à la violence n'était pas la meilleure solution mais il ne pouvait pas comprendre pourquoi justement, Maddi, n'avait pas saisi le pourquoi de ses actes. Il était son frère, elle le connaissait assez bien pour savoir qu'il n'était pas du genre  à sortir de ses gonds pour aucune raison précise. Il avait été blessé, blessé dans sa fierté mais aussi dans son amour fraternel, il ne pouvait pas visualiser le fait qu'elle avait choisi l'explication de ce crétin de Xander plutôt que la sienne. Mais voilà, dans l'histoire, d'après les autres c'est lui qui avait créé le plus de tort et une conversation avec sa jumelle s'imposait grandement. Depuis toujours, Holden s'était toujours montré très protecteur envers Maddi. Même si ils étaient jumeaux, il a toujours agi comme si il était l'aîné, parfois sous un bon angle et quelques fois pas réellement. Comparé à ce que les gens pensent, Holden et Maddi ne se parlaient pas énormément durant l'enfance. Ce n'est qu'à la moitié de leur adolescence qu'ils avaient commencé à se dire autre chose que des jurons et des reproches. A l'université, ils étaient très souvent ensemble, partageant par exemple un même groupe d'amis faisant d'eux un duo apprécié du campus. Personne ne s'attendait à ce qu'un jour ils ne s'embrouillent à ce point, surtout pour un sujet aussi futile. Mais voilà, ce n'était pas quelque chose de léger pour Holden, il n'avait digéré le fait qu'elle ne lui fasse pas confiance. Depuis le départ il lui avait dit que Xander était un sale type et que la rumeur soit vraie ou non, Holden n'allait pas changer d'avis sur le jeune homme. Eh bien oui, parce qu'il y a quelques jours, on lui avait annoncé qu'il était possible que le fameux Xander de la rumeur ne soit pas celui avec qui Maddi entretenait une relation. Holden était toutefois trop fier pour voir la vérité en face. C'est avec un visage de marbre mais un pas hésitant que le Clarks s'avançait vers la résidence des Delta Lambda Psi, la confrérie de sa soeur. A cette heure-ci, il supposait qu'elle s'y trouvait et espérer pouvoir lui parler un minimum. Lorsqu'il frappa à la porte de la résidence, c'est un Delta que Holden avait déjà plusieurs fois croisé qui lui ouvrit. Très vite, il se fit regardé de haut. Un ami proche de Maddi, supposa Holden. Il n'avait pas besoin de dire un mot que le Delta le laissa entrer et lui indiqua le salon de leur résidence, pièce où se trouvait surement Maddi. Lorsqu'il y arriva enfin, c'est effectivement la silhouette de sa soeur qu'il aperçut feuilletant un magazine sur le salon. Une fois la tête relevée, il ne put que remarquer l'expression de surprise qu'elle affichait sur son visage. Holden, lui, tenta de cacher la honte qu'il ressentait derrière un masque de fierté éphémère.  « Salut » lâcha-t-il avec une certaine froideur, bien qu'il était celui en tort. Le manque de réponse de sa soeur l'énervait déjà, il ne comprenait pas sa réaction mais se disait aussi que, dans son cas, elle avait ses raisons. Il n'était pas prêt à s'excuser mais il n'avait pas envie de continuer cette guerre inutile non plus. « Mads tu vas m'ignorer encore longtemps? » lâcha-t-il en mettant ses mains dans les poches. « Tu ne vas pas me dire que tu ne vois pas pourquoi j'ai frappé ce con? » Yep, le mug du brother of the year lui allait de loin.

_________________

“what a shame we all remain such fragile broken things, a beauty half betrayed. still there are darkened places deep in my heart, there's a tiny spark. oh glory, cme and find me.. ”  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pathsofglory.bbfr.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: everybody needs a little time away / maddi.   Lun 17 Aoû - 22:57

Courtes furent les périodes où son jumeau et elle ne s'adressaient plus la parole. Ni même un regard à l'égard de sa fraternité, Maddi pouvait être revancharde au point de considérer Holden comme un inconnu, ne le prenant plus en considération ou feignant une indifférence qui pouvait en perturber plus d'un si ce n'était tout l'établissement scolaire. Plusieurs fois on lui avait dit d'aller voir son frère, qu'il était mauvais d'entretenir une relation aussi tendue que présentement. Qu'il valait mieux des explications sur la situation qui les avait séparé, plutôt que de vivre dans l'ignorance des raisons qui ont aussi bien poussé l'un et l'autre à entreprendre de tels actes. Si elle avait aujourd'hui prévu de rester durant une bonne partie de l'après-midi à feuilleter des magazines sans réelles informations de la plus haute importance, elle avait aussi planifié un rendez-vous avec Xander. Quelque chose de calme, de tranquille, à l'abri des regards indiscrets ou simplement des lieux où le jumeau pouvait se tenir. Elle se souvenait encore de la réaction du Xander quand ce dernier se reçut un coup qu'il n'avait certainement pas vu venir. Holden, une brindille sur deux pattes qui l'avait empoigné sans prévenir, qui avait enfoncé son poing de phalanges sur cette mâchoire taillée alors que cela n'était absolument pas dans ses habitudes de sortir de ses gonds. Mads a toujours su que son frère était protecteur, peut-être même trop, et avec ce récent événement, cela ne faisait que confirmer ses hypothèses. A vingt-trois ans, elle avait encore ce garde du corps qui n'appréciait pas de voir son égal avec un homme, qui n'appréciait pas le voir avec cet homme tout particulièrement. Car si Maddi a déjà eu des petits copains par le passé, c'était bien la première fois qu'une telle action ait été entreprise par Holden.

En y repensant bien, son jumeau n'avait jamais été si concerné par une affaire d'amour qu'à ce moment-là, comme si Xander était une maladie à fuir, une peste à éviter pour ne pas être contaminé. Mads ne comprenait pas pourquoi il était si peu apprécié par sa moitié de sang, pourquoi une entente ne pouvait pas s'installer comme elle aurait pu se faire si chacun y avait mis un peu du sien, si chacun s'était enclenché une sécurité pour ne pas dépasser certaines limites qui normalement, ne devraient pas être franchissables. C'est en tournant machinalement les pages d'un magazine qui était précédemment posé sur la table du salon de sa confrérie qu'elle réfléchissait à ce qu'elle devait faire avec toute cette histoire qui, honnêtement, lui passait quelque peu au-dessus de la tête. C'était en entendant des bruits de pas dans l'allée principale que son attention fut attrapée par une silhouette qu'elle reconnut en un seul coup d’œil rapide. Quelque peu étonnée par le fait qu'il vienne de lui même ainsi, elle afficha un air surpris sur son faciès avant de finalement baisser la tête pour reprendre sa lecture perturbée. Faire semblant de lire chacun des mots et chacune des lignes alors qu'elle trépignait d'impatience d'avoir une discussion avec son frère. Si Mads était connue pour être bienveillante, douce et le synonyme même de la gentillesse, il fallait savoir qu'elle pouvait être totalement garce quand elle s'y mettait. Notamment avec ceux qui étaient le plus proche d'elle, comme son frère. Qui allait morfler. « Salut. » Elle arqua un sourire, le sourire doucement tiré sur ses lippes et le regard qui ne prend plus la peine de se dresser devant la carrure en face d'elle. « Mads tu vas m'ignorer encore longtemps? » Une interrogation dont il connaissait la réponse, elle ne prit encore une fois pas la peine de le considérer et se lécha l'index avant de tourner la feuille suivante. « Tu ne vas pas me dire que tu ne vois pas pourquoi j'ai frappé ce con? » Et elle leva enfin les prunelles vers son interlocuteur. Question percutante. Elle posa nonchalamment le magazine sur la table basse qui se trouvait devant elle avant d'accorder de son temps à Holden. « Premièrement, je ne vois pas pourquoi on ramène ce sujet sur la table. » Elle se tenait droite, le regard presque provocateur adressé à son jumeau. Jumeau qui se considérait certainement pour le grand-frère, le sauveur. Mais parfois, ça merdait. « Parce que, je cite, "Quitte le puis on en reparlera si tu veux !" » fit-elle en imitant la voix de Holden. « Et jusqu'à preuve du contraire, je suis encore avec Xander. » lança-t-elle, accompagnée de gestes comme pour souligner chacun de ses propos, comme pour montrer qu'elle n'allait sûrement pas lui pardonner aussi facilement de s'être immiscé dans des affaires qui ne le regardaient aucunement. « Pour ton plus grand bonheur, bien évidemment. » Petite boutade. « Et comment est-ce que tu aurais réagi si on avait inversé les rôles, hun ? Moi, empoignant le col de ta minette pour lui foutre mes phalanges dans les jolies pommettes. » Elle s'arrêta, hésitante intérieurement mais ne le montrant pas extérieurement. Soupirant, elle se passe rapidement une main dans les cheveux qu'elle ébouriffe. « M'enfin, pour imaginer ce scénario, faudrait déjà que la place de la copine soit prise. » Oui, parfois, c'est dur de supporter Maddi quand elle arbore un tel comportement.
Revenir en haut Aller en bas
Lyle Park
stars are blind tonight
avatar

Messages : 454
Date d'inscription : 07/06/2015
Id Card : im jaebum © milles rêves.
Pseudo : maknae, minh.
Age : twenty-three.
Job/studies : intl relations (ms; global affairs) ; 4.0 gpa student
Acitivities : baseball team
House : ΑΦΑ (treasurer)
Status : keeping his wedding ring around his neck.

WINGS OF A DREAM.
Money: $$$$$$
Contacts:
Disponibilité :

MessageSujet: Re: everybody needs a little time away / maddi.   Mar 18 Aoû - 3:27

C'est vrai, Holden était un grain trop envahissant quand il pensait agir pour le bien ses proches. Il était comme ça depuis son plus jeune âge, fortement sensible, c'est toujours selon ses émotions qu'il agissait et ça n'allait pas souvent avec la raison et la logique. Holden avait toujours fait passer le bonheur des autres avant le sien, c'était ainsi et pas autrement. Sa tendance était de se mêler des affaires des autres mais détester qu'on s'occupe des siennes, car selon lui il n'avait absolument aucun problème à les gérer. Cependant, il fallait bien qu'il voit la vérité en face un jour, sa relation avec son meilleur ami était toxique, tout le monde pouvait le voir clairement mais lui continuait de marcher dans la brume. Ignorer les mauvais aspects des choses était son talent premier, si il ne voulait pas affronter un problème, vivre avec était tout à fait faisable pour le jeune homme. Voilà le soucis principal de Holden, il assumait ses responsabilités qu'une fois sur deux. Lorsqu'il voyait sa soeur jumelle qui ne prenait même pas la peine de lever le regard, il était terriblement blessé. Parce que si une autre personne venait à le détester ou à lui en vouloir, ça ne l'aurait même pas touché. Mais dans ce cas-ci, c'était sa moitié, son lien de sang et d'ailleursf le seul réel qu'il connaissait de toute son existence. Enfant, le sujet était beaucoup trop complexe pour qu'il l'appréhende mais avec le temps, la pensée de savoir que Maddi était la seule personne qui le liait à ses parents biologiques, à sa réelle ville natale, cela représentait beaucoup pour Holden. Cela pouvait sembler terriblement exagéré ou pris hors de ses proportions mais ils ne se prenaient d'habitude tellement pas la tête que lorsque c'était le cas, ça virait rapidement au drame. Il savait que venir jusqu'à Maddi pour remettre une couche en traitant Xander de con n'était pas la meilleure chose à faire. Mais voilà, il voulait qu'elle se rende compte qu'il disait la vérité, à ses yeux, il était un idiot fini. Il ne la méritait pas. « Premièrement, je ne vois pas pourquoi on ramène ce sujet sur la table. » Ne voulait-elle pas arranger les choses? Voulait-elle continuer les hostilités? Sa réponse crispa Holden qui se demandait comment elle pouvait dire une chose pareille. Bien sur qu'il fallait ramener le sujet sur la table, c'était la seule et unique solution qui s'offrait devant eux. Ils se devaient d'en reparler, que ça leur plaise ou non. « Parce que, je cite, "Quitte le puis on en reparlera si tu veux ! et jusqu'à preuve du contraire, je suis encore avec Xander. » Là, il ne put retenir sa grimace. Il regarda rapidement par la fenêtre, grinçant des dents, fuyant le regard plein de rancœur de sa soeur. Oui, il avait laissé échappé cette phrase sous l'effet de la colère. Maintenant qu'elle la ré-utilisait contre lui, c'est vrai que ces mots alignés ensemble pouvaient sonner terriblement ridicules. Oui, dire des choses totalement insensées était une de ses mauvaises habitudes quand il était pris de ses émotions. Il se souvenait du jour où il avait osé insulter leur père pour une querelle d'enfant en crise ou encore, il se souvenait de ce jour où il avait juré contre ce voisin qui avait martyrisé sa soeur, il se souvenait de tous ces moments où il avait été soumis à sa colère mais ne les regrettait pas. « Mais c'est incroyable à quel point il te manipule ! ouvre un peu les yeux bon sang! » mais pourquoi, oui pourquoi Holden haïssait autant Xander? c'était simple, il était un salopard. Il le connaissait aussi, il avait traîné avec lui parce que des frères Alpha Chi étaient ses amis. Il n'était pas sérieux, il ... n'était tout simplement aux goûts de Holden. Cependant, il n'était pas question de lui et ce n'était pas à lui de décider pour elle. Malheureusement,  il avait tendance à oublier ce détail. « Pour ton plus grand bonheur, bien évidemment. » Il lâcha un soupire d'agacement, un regard plein de mépris aussi, réaction naturelle et peu surprenante. Maddi connaissait son jumeau, elle savait quoi dire et à quel moment pour l'énerver. « Et comment est-ce que tu aurais réagi si on avait inversé les rôles, hun ? Moi, empoignant le col de ta minette pour lui foutre mes phalanges dans les jolies pommettes. » Inverser les rôles? Comment ça? Parce que non, Holden ne serait jamais sortie avec un Xander au féminin. Berk, oh que non. « M'enfin, pour imaginer ce scénario, faudrait déjà que la place de la copine soit prise. » Alors là, comme une flèche d'animosité tirée en plein ego de Holden, son armure tomba. Cette seule et unique remarque déstabilisa Holden, lui rappelant sa désastreuse vie sentimentale. Elle lui rappelait le nombre de fois où il était sortie avec une fille et que ça n'avait pas durer plus de deux semaines parce que son coeur était ailleurs. « Ah bah oui, bravo, super le sens de l'observation, je te félicite, 100/100  » dit-il en s'emportant nerveusement en applaudissant sa soeur, la remerciant d'avoir pointé son célibat de malheur du doigt. « Le truc c'est que, si tu l'avais fait, à la différence de notre situation actuelle, j'aurai porté un minimum de réflexion sur le sujet » il reprit un ton moins nerveux, toutefois toujours sur les nerfs « Je me serai demandé pourquoi tu l'aurais frappée, je me serai demandé pourquoi tu aurais agi de la sorte ! » Il se demanda alors comment elle pouvait garder un calme pareil. « Mais c'est apparemment trop te demander de faire un minimum confiance à ton frère. » parvint-t-il finalement à sortir.

_________________

“what a shame we all remain such fragile broken things, a beauty half betrayed. still there are darkened places deep in my heart, there's a tiny spark. oh glory, cme and find me.. ”  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pathsofglory.bbfr.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: everybody needs a little time away / maddi.   Mer 19 Aoû - 0:27

« Mais c'est incroyable à quel point il te manipule ! ouvre un peu les yeux bon sang! » Et ses tirades furent d'autant plus tranchantes. Peut-être avait-elle agi de façon spontanée et complètement irréfléchie, peut-être ses mots avaient été blessants et qu'elle les avait utilisé dans le but de voir le cœur de son frère s'émietter à chaque terme qu'elle osait prononcer. Peut-être que tout avait été calculé pour qu'il comprenne le point où elle souhaitait en venir, peut-être qu'elle avait fait exprès de pointer du doigt un célibat qui s'étalait sur plusieurs jours, semaines, mois voire années. Peut-être qu'elle se délectait du faciès dessinant une grimace confuse et surtout surprise des dires qui sortaient de la propre bouche de celle qui l'avait accompagné depuis la plus petite enfance. Mais au fond d'elle, elle savait qu'elle n'était sûrement pas juste et que ce qu'elle venait de dire était complètement insensé, et surtout, de la plus haute puérilité qui pouvait exister (surtout venant d'elle). Mais elle n'en prit pas compte, plutôt irrité par les événements passés et oubliant certains faits concernant son frère. Comme peut-être le simple fait qu'il n'éprouvait aucun sentiment pour une femme et qu'avec une telle raison, il n'allait pas se mettre avec une donzelle juste pour le plaisir de dire qu'il était en couple. Chose que l'on retrouvait rarement chez les hommes désormais, dont beaucoup pensaient moins aux sentiments et plus aux activités nécessitant un partenaire. « Ah bah oui, bravo, super le sens de l'observation, je te félicite, 100/100  » Mads pencha doucement la tête, un léger sourire étirant ses lippes, comme pour faire une révérence et le remercier du compliment artificiel qu'il venait de lui jeter, accompagné d'un applaudissement pour souligner le goût amer qui lui restait sûrement au travers de la gorge. Si Maddi n'aimait pas être en guerre avec son jumeau, elle devait avouer que l'un et l'autre se battaient de manière égale et que chacun avaient de bons argumentaires pour défendre leurs idées. Holden avait toujours vu Xander comme le parfait connard de première, lequel on aimerait coller quelques baffes pour lui remettre les neurones en place alors qu'ils se font déjà si peu nombreux. Il ne l'avait jamais apprécié, certainement à cause de ce trait de caractère et de ce comportement peu sérieux qu'il arborait à chaque instant. Mads voyait quelque chose d'autre dans le garçon, et si on lui demandait d'expliquer, elle ne pouvait simplement pas. Parfois, on la disait aveugle, éblouie par cet amour factice et cette relation dévastatrice, et il lui arrivait d'y croire. « Le truc c'est que, si tu l'avais fait, à la différence de notre situation actuelle, j'aurai porté un minimum de réflexion sur le sujet » Elle arqua un sourcil, comme étonnée de cette remarque lancée sans la moindre idée de ce qui avait pu se passer dans l'esprit d'une Maddi tourmentée par les rumeurs, un copain secret et un frère qui ne faisait qu'empirer une situation déjà tendue. « Je me serai demandé pourquoi tu l'aurais frappée, je me serai demandé pourquoi tu aurais agi de la sorte ! » L'intonation calmée, il semblait avoir repris le contrôle sur lui-même alors que Maddi était presque prête à sortir de ses gonds pour lui faire comprendre le fond de sa pensée. Mais rester diplomate et avoir un minimum de self-control, c'étaient deux choses qu'elle avait appris et elle devait en faire bon usage.

« Mais c'est apparemment trop te demander de faire un minimum confiance à ton frère. » Finalement, oublions tout ce qui porte à l'éloquence, aux bonnes manières et à l'entretien d'une bonne relation entre deux jumeaux. Cette dernière remarque, un pic qui lui chatouillait la langue et les membres qui se retenaient de ne pas faire des mouvements irréfléchis, comme attraper le magazine pour lui balancer en pleine face. On lui avait appris que les problèmes se réglaient par la parole, mais parfois elle avait l'impression que certains individus étaient impossibles à résonner. Elle connaissait Holden et quand il avait une idée en tête, un jugement ou une opinion, il était complexe de l'altérer. C'est un soupir agacé qu'elle laissa échapper alors qu'elle croisait les bras en gardant son regard enfoncé dans celui de son interlocuteur. « Et tu penses que tu n'essaies pas de me manipuler en essayant de me faire croire que Xander est un garçon aussi horrible ? » se contenta-elle de dire dans un premier temps, avec un brin d'ironie. Elle détestait les querelles mais ce qu'elle haïssait le plus, c'était l'intervention des autres dans sa vie privée. Elle n'avait pas besoin des avis de ces autres, surtout quand elle ne leur demandait pas. Ça ne faisait qu'une chose : embrouiller ses pensées, son esprit et essence qui étaient déjà bien tourmentés par les millions d'interrogations qu'elle se posait chaque jour. « Tu penses que depuis l'altercation, j'ai passé mes journées à feuilleter des magazines idiots sans réfléchir à tout ce qu'il s'est passé, à toutes les rumeurs qui courent ? » Elle serra la mâchoire, comme pour retenir certains de ses mots, quelques termes peu glorieux et surtout pas franchement agréable à entendre, cherchant des tournures moins détestables. « Tu penses vraiment que je ne donne aucun crédit à mon propre frère même si je ne lui ai rien demandé et qu'il s'emporte pour un rien ? » Parce qu'elle avait tout de même pris en considération chacune des phrases qu'il avait pu prononcé sur Xander, elle s'était déjà remise en question en entendant les commentaires qui venaient de Holden. « Et surtout, tu ne penses pas qu'on aurait pu faire ça autrement, comme parler autour d'une table, tous les deux, comme on le fait maintenant, mais avec beaucoup moins de tensions et de rancœur ? » Certes, s'il était venu pour lui parler de Xander, elle ne l'aurait pas bien pris, mais elle aurait été moins sur la défensive et certainement moins amère qu'actuellement. « L'art et la manière de faire les choses sereinement, sans avoir besoin de déboîter une mâchoire, si tu vois ce que je veux dire. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: everybody needs a little time away / maddi.   

Revenir en haut Aller en bas
 
everybody needs a little time away / maddi.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» la Crazy Time recrute!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paths of glory :: I - ALL THE LITTLE THINGS. :: RP/SUJETS-